Aéronautique : les sous-traitants tentent de sortir de la crise

Aéronautique : les sous-traitants tentent de sortir de la crise

Les sous-traitants de l'aéronautique multiplient les efforts pour assurer leur survie. Nous sommes allés à la rencontre de quelques-unes de ces PME. Malgré leurs difficultés, ces sociétés sont plutôt optimistes.

La filière de l'aéronautique se trouve parmi les secteurs qui souffrent le plus depuis mars 2020. Cela concerne les constructeurs, mais aussi leur sous-traitant. Pour JV group par exemple, les commandes avaient fortement ralenti au début de l'été. Faisant le bilan de 2020, son président Jean-Michel Ramirez, dit avoir eu "environ 40 à 50% de baisse de commande par rapport à 2019". En conséquence, son activité de conception de mobilier pour avions a diminué et les CDD et intérimaires ont été les premiers touchés. Plus de vingt d'entre eux n'ont pas été reconduits.

À une vingtaine de kilomètres, Serges Dumas s'inquiétait également de devoir se séparer de certains salariés. Finalement, grâce au chômage partiel, aucun licenciement n'est à déplorer. Les employés de ce sous-traitant fabriquant des vis pour l'aviation, s'estiment chanceux. Cependant, ils restent préoccupés par l'avenir. Cette année 2020, leur chiffre d'affaires a diminué de 15%. Désormais, ce patron compte beaucoup sur le plan de modernisation aéronautique et vient d'envoyer son dossier.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

CARTE - Confinement : calculez la zone de 20 km autour de chez vous

Lire et commenter