Ameublement : vers la naissance d’un géant "made in France" ?

Ameublement : vers la naissance d’un géant "made in France" ?
Emploi

Alors qu’ils étaient les frères ennemis sur le marché du meuble, But et Conforama ne feront bientôt plus qu’un. Les deux marques peuvent désormais rivaliser avec le géant suédois. Est-ce une bonne affaire pour les clients ? Qu’en est-il des emplois ?

Toute l'info sur

Le 20h

C’est un mariage qui va faire du bruit dans le secteur de l’ameublement. Deux marques très connues des Français, Conforama et But, vont s’allier. Dans un premier temps, les deux enseignes conservent leur identité. En revanche, elles comptent optimiser leurs achats et donc négocier des tarifs plus attractifs. Avec cette alliance, But reprend les 6 300 emplois et les 160 magasins Conforama qui sont menacés par la crise du Coronavirus. Toutefois, le représentant du personnel reste inquiet. Les deux marques, respectivement deuxième et troisième sur le marché de l’ameublement derrière Ikea, passent désormais en tête et peuvent rivaliser avec le géant suédois. Elles comptent faire fabriquer plus de meubles sur notre territoire. 

Mais selon un expert, cet objectif n’est pas si simple à mettre en œuvre. Actuellement, plus de 50% des meubles commercialisés par ces enseignes sont "made in France", notamment les canapés et la literie. En revanche, ce sera plus compliqué pour les luminaires et les objets de décoration. Ils sont encore largement produits en Asie ou en Europe de l’Est.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 09/07/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 9 juillet 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent