Automobile : durement touchés, les sous-traitants craignent des "dépôts de bilan massifs"

Automobile : durement touchés, les sous-traitants craignent des "dépôts de bilan massifs"

REPORTAGE - Carnets de commandes vide, machines à l'arrêt... Les sous-traitants du secteur automobile sont en très grande difficulté avec la crise du coronavirus. C'est notamment le cas en Haute-Savoie.

Dans le secteur automobile, les entreprises sous-traitantes fabriquent les principales pièces des voitures des différents constructeurs. Au total, elles emploient 400.000 personnes en France. Et sont durement touchées par les conséquences de la crise sanitaire qui a mis le marché automobile à l'arrêt ou presque.

C'est par exemple le cas de Tytech, une société installée en Haute-Savoie et spécialisée dans les pièces pour moteurs et systèmes de freinage. Depuis mars, la production de cette PME de 6 salariés qui travaille dans l’ombre des équipementiers est quasiment nulle, l’activité ayant chuté d’environ 80%. Résultat : les carnets de commande et le chiffre d’affaires se sont effondrés brutalement. Yann Triconal, le patron, explique à TF1 que "la crise est beaucoup plus grave que celle survenue en 2008 et 2009".  Pour survivre, il a contracté un prêt bancaire garanti par l’Etat et placé la moitié de son personnel en chômage partiel.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"Si l’on doit redémarrer avec toutes les charges habituelles, on ira vers un dépôt de bilan dans la vallée de l’Arve", prévient-il en faisant référence aux nombreuses entreprises similaires installées dans la région et qui emploient au total 6.000 personnes. 

Comme lui, les patrons haut-savoyards demandent une exonération des charges et un prolongement des reports de crédit. Ils suggèrent aussi à l’Etat de ne pas tout miser sur la voiture électrique. Ils expliquent qu'elle ne représente que 10% de leur activité car il y a beaucoup moins de pièces mécaniques dans ces véhicules.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Réouvertures : les musées et les terrasses prioritaires, selon Emmanuel Macron

EN DIRECT - 100.000 morts du Covid : "Nous n’oublierons aucun visage, aucun nom", promet Emmanuel Macron

Funérailles du prince Philip : Harry et William ne marcheront pas côte à côte

Lire et commenter