Confinement : la colère des restaurateurs sans perspective de réouverture

Confinement : la colère des restaurateurs sans perspective de réouverture

REPORTAGE - Si l'épidémie recule, les commerces pourront peut-être rouvrir le 1er décembre, mais pas les bars et restaurants. Une annonce injuste pour les professionnels du secteur.

La colère monte chez les professionnels des bars et restaurants. Le Premier ministre a annoncé jeudi que si l'épidémie reculait, les commerces obligés de fermer actuellement pourraient reprendre leur activité à partir du 1er décembre. Mais eux n'en feront pas partie. Pour ceux qui ont déjà fermé boutique bien avant le reconfinement, notamment car leur ville était concernée par un couvre-feu, c'est un coup de massue. Beaucoup ont, en effet, peur de ne plus pouvoir se relever.

Toute l'info sur

Le 13h

À Marseille, les restaurateurs trouvent la décision injuste. Ils espèrent rouvrir à cette même date et estiment pouvoir appliquer le protocole sanitaire. D'autres se résignent, même s'ils sont déçus de cette situation. Pour continuer tant bien que mal à tourner, ils proposent des repas à emporter à leur fidèle clientèle. Le principal syndicat des restaurateurs, pour sa part, appelle à une manifestation devant la préfecture de la Bouches-du-Rhône samedi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Covid-19 : la SNCF pourrait perdre jusqu'à 5 milliards d'euros en 2020

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter