Couvre-feu : comment le monde de la culture et du sport peut-il s'adapter ?

Couvre-feu : comment le monde de la culture et du sport peut-il s'adapter ?
Emploi

La mise en place du couvre-feu à 21 heures est un nouveau coup dur pour le monde de la culture. Salles de cinéma, salles de théâtre et salles de sport doivent s'y adapter encore pour éviter de fermer.

Toute l'info sur

Le 20h

Les restaurateurs ne sont pas les seuls à subir les nouvelles restrictions sanitaires. Depuis ce jeudi main, c'est un peu un casse-tête chinois pour un propriétaire de cinéma de trouver rapidement un horaire pour déplacer des séances de projection avant la dernière séance. Après six mois de fermeture imposée puis la mise en place d'un protocole sécurisé, ce couvre-feu à 21 heures, c'est un nouveau coup dur pour son établissement toulousain.

Ce sentiment est partagé par l'ensemble du monde de la culture. Un peu plus loin, au théâtre de la cité, il leur incombe d'avancer les horaires. Ils vont devoir s'adapter. Encore faut-il que le public réponde présent. Heureusement à Toulouse, les premiers échos sont encourageants. Mais il faudra une bonne organisation, surtout si en parallèle, il y en a qui pratique un sport en amateur. Dorénavant, seules les compétitions professionnelles comme les championnats de France de foot ou de rugby pourront se tenir après le couvre-feu, mais à huit-clos.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : six gardes à vue levées, dix autres toujours en cours

EN DIRECT - Covid-19 : 300.000 morts supplémentaires aux États-Unis pendant la pandémie

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

EN DIRECT - Election américaine : plus de 35,5 millions d'Américains ont déjà voté, contre 5,9 millions à la même époque en 2016

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent