Couvre-feu : comment le monde de la culture et du sport peut-il s'adapter ?

Couvre-feu : comment le monde de la culture et du sport peut-il s'adapter ?

La mise en place du couvre-feu à 21 heures est un nouveau coup dur pour le monde de la culture. Salles de cinéma, salles de théâtre et salles de sport doivent s'y adapter encore pour éviter de fermer.

Les restaurateurs ne sont pas les seuls à subir les nouvelles restrictions sanitaires. Depuis ce jeudi main, c'est un peu un casse-tête chinois pour un propriétaire de cinéma de trouver rapidement un horaire pour déplacer des séances de projection avant la dernière séance. Après six mois de fermeture imposée puis la mise en place d'un protocole sécurisé, ce couvre-feu à 21 heures, c'est un nouveau coup dur pour son établissement toulousain.

Ce sentiment est partagé par l'ensemble du monde de la culture. Un peu plus loin, au théâtre de la cité, il leur incombe d'avancer les horaires. Ils vont devoir s'adapter. Encore faut-il que le public réponde présent. Heureusement à Toulouse, les premiers échos sont encourageants. Mais il faudra une bonne organisation, surtout si en parallèle, il y en a qui pratique un sport en amateur. Dorénavant, seules les compétitions professionnelles comme les championnats de France de foot ou de rugby pourront se tenir après le couvre-feu, mais à huit-clos.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales 2021 : Paca, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté... douche froide pour le RN

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

EN DIRECT - Régionales en Paca : EELV lâche Felizia et appelle à faire barrage à l'extrême droite

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.