Crise sociale : le plus dur est à venir

Crise sociale : le plus dur est à venir
Emploi

L'INSTANT ECO - Bruno Le Maire a affirmé que les faillites vont bondir dans les mois qui viennent. Environ 22% des entreprises pensent qu'elles seront contraints de licencier.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Le constructeur automobile Renault a annoncé cette semaine la possible fermeture de trois usines. La situation de l'entreprise s'est aggravée alors qu'elle avait déjà des problèmes avant la crise sanitaire. D'après Isabelle Gounin, "elle doit se restructurer et ainsi supprimer des emplois". Mais au-delà de Renault, les licenciements et les faillites risquent de se multiplier. Quels seront les secteurs les plus touchés ?

Ce dimanche 24 mai 2020, Isabelle Gounin, dans sa chronique "L'instant éco", analyse les conséquences de la crise sanitaire sur l'emploi. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End 24/05/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent