Toulouse : des commerçants ouvrent leur boutique en signe de protestation

Toulouse : des commerçants ouvrent leur boutique en signe de protestation

REPORTAGE - Jean Castex a annoncé jeudi la poursuite du confinement selon les mêmes règles, au moins pour les quinze prochains jours. Des restrictions maintenues dans l'espoir de sauver Noël. A Toulouse, des commerçants déçus ont décidé de passer outre.

À Toulouse, des commerçants ont décidé d'ouvrir leurs boutiques. Déçus par les annonces du Premier ministre, ils sont en colère et dénoncent des aides financières très en-dessous de la réalité. Avec un stock de 600.000 euros et des charges à payer, Antoine Nori comptait sur les fêtes de fin d'année pour rattraper le manque à gagner du premier confinement. Actuellement, il peut surtout compter sur le soutien de ses clients.

Toute l'info sur

Le 13h

La plupart des commerces toulousains garderont leurs rideaux baissés. Certains d'entre eux réalisent 15 à 20% de leur chiffre d'affaires avec les commandes. Un gain qui ne suffit même pas pour payer leurs loyers. D'autres se sont lancés à corps perdu dans la vente en ligne. Benoit Ramus prépare des dizaines de colis tous les jours et se rend à la Poste deux fois dans la journée pour expédier ses commandes. Dans tous les cas, les professionnels ne comptent que sur eux-mêmes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Ski à l’étranger à Noël : Castex envisage des contrôles aléatoires et un "isolement de 7 jours"

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter