Emploi : comment le Cantal se met en quatre pour attirer les talents

Emploi : comment le Cantal se met en quatre pour attirer les talents

UNE SEMAINE POUR L'EMPLOI - Le Cantal n'affiche que 5,2% de chômage et 300 postes y sont à pourvoir en permanence. Pour attirer de la main-d'œuvre, les acteurs publics locaux se mettent en quatre. Le JT de 13 heures de TF1 s'est penché sur la recette du département à l'occasion de son opération "Une semaine pour l'emploi" organisée depuis lundi.

Comment attirer, et surtout garder des talents ? La question constitue une vraie difficulté pour les entreprises du Cantal. Les acteurs publics du département dépensent donc chaque année entre 400.000 et 500.000 euros dans ce but. 

La Chambre de commerce et d'industrie dispose ainsi par exemple d'un service dédié qui aide les conjoints des nouveaux embauchés à trouver eux-aussi du travail, en poussant leur candidature auprès des entreprises locales. Grâce à ce dispositif qui permet aux couples de ne pas se séparer pour déménager dans la région, 35 personnes ont trouvé un poste cette année.

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

Les nouveaux embauchés peuvent également bénéficier d’une aide à l’installation allant jusqu’à 1000 euros. Pour aider les nouveaux arrivants, le département leur propose aussi des hébergements temporaires à tarifs préférentiels. De quoi leur laisser un peu plus de temps pour trouver le logement qui leur convient

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : forte hausse des hospitalisations, près de 6000 malades en réanimation

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Logement : vous pouvez faire résilier le bail de votre voisin en cas de fortes nuisances

Dr Gérald Kierzek : "il n'y a pas de problème pour rouvrir les terrasses, parce que c'est à l'extérieur"

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Lire et commenter