Épidémie : faut-il revaloriser les salaires de la première ligne ?

Épidémie : faut-il revaloriser les salaires de la première ligne ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Aurélie Blonde s'est intéressée ce vendredi 15 mai 2020 à la demande d'une revalorisation salariale des professions en première ligne face au virus.

Ils sont soignants, caissiers, livreurs, éboueurs, ... Ils n'ont pas arrêté de travailler malgré le confinement. Ces hommes et ces femmes se sont révélés indispensables pendant la crise. Ils ont été les plus exposés au virus à cause de leur condition de travail, pourtant, ils font partie des Français les moins bien payés. Aujourd'hui, ils en ont assez. Ils réclament une véritable revalorisation de leur salaire.

Ce vendredi 15 mai 2020, Aurélie Blonde, dans sa chronique "Les indispensables", nous parle des professions les plus exposées au virus. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 15/05/2020 présentée par Amélie Carrouer sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Les variants changent complètement la donne depuis trois semaines", affirme Jean-François Delfraissy

Vers un troisième confinement ? L'Elysée assure que rien n'est décidé

Covid-19 : l'Espagne n'a plus les moyens de reconfiner

Ces Français qui prennent leur retraite dans un Ehpad 4 étoiles en Tunisie

Lire et commenter