Grand format : la pêche française en pleine tempête

Grand format : la pêche française en pleine tempête
Emploi

L’annonce du confinement a cloué au port 60% des bateaux français. Depuis le début du déconfinement, la demande en poisson est repartie et les prix ont de nouveau augmenté. Une reprise timide sera-t-elle suffisante pour sauver la filière ?

Toute l'info sur

Le 20h

Après deux mois et demi à quai et au temps passé au chômage partiel, l’équipage de "L’écume des jours" rentre de sa deuxième sortie en haute mer. Malgré le mauvais temps, les cales du chalutier sont pleines. Pour les professionnels de la mer, il était temps de reprendre car ils ont eu peur. L’annonce du confinement a cloué au port 60% des bateaux français. Mi-mars, presque du jour au lendemain et faute de demandes, les prix du poisson ont plongé. Cet effondrement des prix a impacté les criées et les poissonneries. Les rares clients présents étaient les seuls gagnants. Si les prix ont de nouveau augmenté avec la fin du confinement, c’est parce que la demande en poisson est repartie. Une reprise timide sera-t-elle suffisante ? Les criées enregistrent toujours 30% de ventes en moins par rapport à la même période en 2019. Financièrement, le confinement a été un coup dur aussi pour les mareyeurs. Grâce aux poissonneries qui étaient restées ouvertes, ils ont pu amoindrir la perte de chiffre d’affaire. Pour tenter de garder la tête hors de l’eau et fournir notamment les supermarchés, d’autres mareyeurs n’ont pas eu d’autre choix que d’acheter du poisson d’importation. Mi-mai, certains pêcheurs bretons ont dénoncé "une trahison". Pour apporter leur soutien à la filière à Roscoff, les grandes et moyennes surfaces se sont récemment engagées à proposer plus de poissons français. Pendant le confinement, la filière pêche annonçait une vaste campagne sur les réseaux sociaux. Cette initiative a fait du bien aux pêcheurs. L’avenir de la pêche française sera aussi marqué par le Brexit. Et pour cause, la Grande-Bretagne pourrait interdire l’accès à ses eaux aux pêcheurs français. Or, près de la moitié de notre pêche y est réalisée.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 22/06/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 22 juin 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent