LA CHRONIQUE ECO - Renault, Airbus, Total... le grand plongeon

LA CHRONIQUE ECO - Renault, Airbus, Total... le grand plongeon

L'ECO - Ce lundi, Catherine André revient sur les pertes abyssales enregistrées par plusieurs entreprises françaises à cause de la crise sanitaire.

Les fleurons français payent très cher la crise du coronavirus. Renault figure parmi le palmarès des géants qui enregistrent le plus de pertes avec 7,3 milliards d'euros de déficit net et une baisse de 35% des ventes de voitures. Si Renault avait déjà des difficultés avant la crise, d'autres groupes se portaient bien jusqu'à ce que le confinement arrive. Airbus en est l'illustration parfaite. Ses pertes sont catastrophiques :  presque deux milliards d'euros. Quid des autres secteurs durement touchés par la crise ? Doit-on craindre pour l'emploi ?

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Ce lundi 3 août 2020, Catherine André, dans sa chronique "L'éco", revient sur les pertes enregistrés par les fleurons français après la crise du Covid-19. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 03/08/2020 présentée par Christophe Beaugrand sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Christophe Beaugrand vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter