La grande déprime des petits commerçants

La grande déprime des petits commerçants

REPORTAGE - Le désarroi des petits commerçants est de plus en plus grand. Ils souhaitent rouvrir le plus tôt possible avant qu'il ne soit trop tard.

Les petits commerçants espèrent toujours pour pouvoir rouvrir le 27 novembre prochain, et non le 1er décembre. Pour cause, c'est la date du Black Friday, une occasion pour eux de faire davantage de chiffre d'affaires. D'ailleurs, ils n'ont plus qu'un mois pour sauver Noël. Une situation qui renforce leur désarroi. "C'est vraiment compliqué" mentalement de gérer cette situation, affirme la vice-présidente de l'Association des commerçants de Langon (Gironde).

Toute l'info sur

Le 13H

Dans cette ville, le moral des petits commerçants n'a jamais été aussi bas. Alors qu'ils n'ont plus aucune rentrée d'argent depuis deux semaines, les mauvaises surprises arrivent presque chaque jour. Pour Alexandra Mandon, la situation financière est critique. Elle a investi toutes ses économies personnelles pour vivre de sa passion. Cynthia Prehembaud, pour sa part, confie avoir beaucoup de doutes sur l'avenir. Tous espèrent rouvrir au plus vite sous peine de disparaître. "C'est tout un patrimoine qui est en train de mourir", se désole Pascale Briolais, fleuriste.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 cas à nouveau franchi ce mercredi

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.