Une marche funèbre des commerçants dans l'Est de la France

Une marche funèbre des commerçants dans l'Est de la France

REPORTAGE - Les commerces jugés non essentiels sont toujours fermés. Face à des situations économiques compliquées, les commerçants s'inquiètent pour leur activité.

Le chef de l'État devrait faire des annonces sur la réouverture ou non des commerces la semaine prochaine. En attendant, une nouvelle manifestation a eu lieu jeudi soir à Colmar (Haut-Rhin) avec le slogan : "Ne tuez pas nos commerces !". Dans le cortège; des commerçants, des habitants et des élus venus témoigner leur solidarité. Et exprimer leur incompréhension face à cette fermeture des petits commerces, réclamant la suppression d'une mesure qu'ils jugent discriminatoire.

Toute l'info sur

Le 13h

Au début du mois, une boutique de décoration mitoyenne avec un institut de beauté, tous deux partageant le même bail, a déposé le bilan à cause de la crise sanitaire. Aujourd'hui, la patronne de l'institut de beauté va devoir faire face aux échéances. Nathalie Berdolt est contrainte d'investir 10 000 euros supplémentaires sur ses fonds propres pour maintenir son activité et préserver l'emploi de ses trois salariés. Pour soutenir les magasins, la municipalité de Colmar a décidé la gratuité du stationnement dès la réouverture des commerces indépendants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

CARTE - Confinement : calculez la zone de 20 km autour de chez vous

Lire et commenter