Les Ehpad ont du mal à recruter des soignants

Les Ehpad ont du mal à recruter des soignants

REPORTAGE - Si les hôpitaux sont un peu moins surchargés, ce n'est pas le cas dans les maisons de retraite. Olivier Véran demande à ce que les personnels soient dépistés toutes les semaines.

A l'Ehpad de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire ), 30% des personnels sont malades. Les tests antigéniques sont pratiqués depuis quinze jours. Pour Marie-Christine Ruffié, la directrice de l'établissement, l'annonce du ministre de la Santé était nécessaire. Elle estime qu'il est effectivement important de faire un dépistage du personnel tous les sept jours. Toutefois, il s'agit d'une organisation plutôt lourde sur le long terme. En effet, il faut mobiliser plusieurs infirmières pendant toute une journée pour tester tout le personnel. Ce qui nécessite de prévoir des renforts, alors que l'établissement manque de bras.

Toute l'info sur

Le 13h

Adeline Denis s'occupe des soins quotidiens d'une patiente atteinte du Covid. Elle a commencé son contrat mercredi. Cette ancienne aide-soignante est revenue à son premier métier. Consciente des difficultés rencontrées par ses collègues, elle n'a pas hésité à donner un coup de main. Dans cet Ehpad, 64 résidents sont atteints du Covid. Toutes les précautions sont prises, mais quatre décès liés au virus sont déjà à déplorer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter