Confinement : les vendeurs de jouets s'organisent tant bien que mal à l'approche de Noël

Confinement : les vendeurs de jouets s'organisent tant bien que mal à l'approche de Noël

REPORTAGE - A 50 jours de Noël, les petits commerces, notamment les magasins de jouets, se posent beaucoup de questions. Malgré la situation, ils s'organisent autant que possible pour satisfaire leur clientèle.

Considérés comme des commerces non-essentiels, les magasins de jouets sont obligés de fermer boutique. Mais pour satisfaire leurs clients, certains essayent de trouver des solutions. A Lys-Lez-Lannoy (Nord), Frédéric a déjà préparé une cinquantaine de commandes depuis le lancement de son site Internet samedi dernier. Avec la livraison et le "click and collect", il arrive à maintenir une certaine activité. Aurélie, qui a deux enfants, a voulu faire le déplacement pour un petit cadeau sans passer par le site Internet. Selon elle, venir ici est une vraie démarche.

Dans la métropole Lilloise, c'est toute la clientèle d'un magasin de jouets indépendant et généraliste qui s'est mobilisée. Et grâce à la ville et aux réseaux sociaux ainsi qu'à la fermeture des rayons de jouets des grandes surfaces, Frédéric a désormais de nouveaux clients. Même si la fermeture des petits commerces pèse lourd, il essaie de garder le cœur léger et n'oublie pas de décorer sa vitrine de Noël.

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 04/11/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 4 novembre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

Lire et commenter