Liaisons supprimées : l’inquiétude des aéroports régionaux

Liaisons supprimées : l’inquiétude des aéroports régionaux

La navette Orly-Bordeaux est à l’arrêt depuis le confinement et elle ne devrait pas reprendre du service. Pour le gestionnaire de l’aéroport, c’est autant de taxes aéroportuaires qui s’envolent. Toute l’économie autour de l’aérogare sera aussi touchée.

Après les suppressions de postes annoncées chez Air France et Airbus, les liaisons entre Paris et Bordeaux pourraient aussi disparaître. En cause, le gouvernement veut privilégier le train, lorsque le trajet dure moins de 2h30. La navette Orly-Bordeaux a en effet disparu des écrans radars depuis le confinement et elle ne devrait pas reprendre du service. Avec ses 560 000 passagers en moins, c’est autant de taxes aéroportuaires qui s’envolent pour le gestionnaire de l’aéroport. Mais, c’est aussi toute l’économie autour de l’aérogare qui va être touchée : chauffeurs de taxi, gérants d’hôtel et industriels. Cette navette était la deuxième ligne la plus fréquentée. Il va falloir donc trouver d’autres compagnies pour occuper ses créneaux. Et tout cela, dans un contexte morose pour l’aviation.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 02/07/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 2 juillet 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Lire et commenter