Reconfinement : la fronde des petits commerces continue

Reconfinement : la fronde des petits commerces continue

Les arrêtés pris par certains maires pour permettre aux commerçants d'ouvrir seront invalidés dans les jours qui viennent. Face à ce malaise profond, Matignon et Bercy se sont concertés ce dimanche matin.

Pour tenter de calmer la fronde des libraires, le gouvernement a fermé les rayons culturels des hypermarchés et des Fnacs. Mais cela n'est pas suffisant. Comme ces commerçants, les fleuristes et les coiffeurs contestent également les règles de ce deuxième confinement. La colère monte dans les salons car bien qu'ils soient fermés, la coiffure à domicile reste tolérée. Une décision qui suscite l'incompréhension.

Matignon et Bercy disent comprendre la grogne générale. Depuis samedi, ils consultent les organisations professionnelles et se concertent. Selon Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, nous pourrions rouvrir un certain nombre de commerces d'ici le 12 novembre prochain si la situation sanitaire le permet. Mais cette réouverture est soumise à certaines conditions, dont le renforcement du protocole sanitaire par exemple. Pour réduire un peu plus le risque de propagation du virus, une mise en place des systèmes de rendez-vous dans les boutiques de quartiers est aussi envisageable.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 01/11/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 1er novembre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour multiplie les attaques contre Le Pen, qui réplique

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.