VIDÉO - Responsables SEO, fiscalistes... ces métiers qui recrutent et verront les salaires bondir en 2018

DirectLCI
RECRUTEMENT - Une enquête du cabinet Robert Half liste les secteurs qui recruteront en 2018 et les métiers dont les salaires vont bondir en raison du manque de candidats qualifiés. Tour d'horizon.

L'année 2018 s'annonce bien pour les salariés. Avec la croissance, les entreprises ont recommencé à recruter massivement. Ainsi, dans le secteur privé, l'APEC estime à 215.000 le nombre de cadres engagés en 2017. Une tendance qui devrait durer en 2018 et 2019. Mais ce n'est pas tout : dans les secteurs où la main d'œuvre se fait rare et où les processus de recrutement sont longs, les professionnels pourront appuyer leur profil et leurs compétences pour demander un meilleur salaire. Car les DRH, à la recherche de la perle rare, peinent parfois à dénicher de bons candidats. Alors, pour les convaincre, ils sont prêts à déployer plus de moyens.

En vidéo

Un salaire "transitoire" inférieur au Smic : les entreprises divisées

Parmi les secteurs les plus porteurs, on retrouve le digital, en tête, suivi du juridique, du fiscal et des ressources humaines. Selon la dernière enquête annuelle de Robert Half sur les rémunérations publiée ce mardi 10 octobre, 20% des salariés devraient bénéficier d'une augmentation de salaire cette année. Les SEO manager, traduisez référenceurs web, verront leur salaire augmenter de 27%. Les responsable réseaux sociaux ne sont pas en reste : on prévoit une hausse de 17%, avec des salaires brut évoluant de 45.000 à 60.000 euros bruts annuels. Enfin, les directeurs comptables béneficieront eux d'un bond de 8%, avec 70.000 à 130.000 euros bruts annuels. 

Mais un bon salaire ne suffit parfois pas à attirer les fameux cerveaux : 71% des salariés placent l'intérêt de leur poste... avant leur rémunération. 

Plus d'articles

Sur le même sujet