Saint-Valentin : pourquoi les livreurs de repas à domicile appellent au boycott de Deliveroo

Saint-Valentin : pourquoi les livreurs de repas à domicile appellent au boycott de Deliveroo

Ce vendredi soir, ils sont plusieurs dizaines de livreurs à manifester devant l'une des plus importantes cuisines Deliveroo d'Île-de-France. Ils tentent de bloquer la sortie des commandes.

Les livreurs de repas à domicile n'ont pas choisi la date de leur grève au hasard. En ce soir de la Saint-Valentin, les commandes font traditionnellement un bond de 40%. Ils ont donc organisé ce vendredi le blocage d'une des plus grandes cuisines de la région parisienne, et dénoncent des conditions de travail de plus en plus précaires. Pour comprendre cette précarité, nous avons rencontré quelques-uns d'entre eux.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 14/02/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 14 février 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.