Salarié licencié à cause d’une photo volée diffusée sur les réseaux sociaux : que dit la loi ?

Salarié licencié à cause d’une photo volée diffusée sur les réseaux sociaux : que dit la loi ?

Une photo d'un éboueur posté sur Facebook par une passante lui a valu d'être licencié pour "faute grave". Entre respect de la vie privée du salarié et atteinte à l'image de l'entreprise, la justice devra trancher.

Un agent de la propreté de Paris a été licencié "pour faute grave" après la publication d'une photo de lui par une passante sur Internet. Un "comportement inadmissible" plaide l'employeur, "simple temps de pause", répond le salarié. La justice rendra son verdict le 19 juin. Dans le code du travail, quelle est la place exacte des réseaux sociaux ? Peuvent-ils justifier ou étayer un licenciement ?

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 15/01/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 15 janvier 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

EN DIRECT - Covid-19 : l'Occitanie déclenche le plan blanc dans tous les hôpitaux de la région

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'alerte des parents de l'ado électrocutée par son téléphone en prenant un bain

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.