"Si une intervention est annulée, mon salaire baisse" : les aides à domicile parmi les principales victimes de la grève

"Si une intervention est annulée, mon salaire baisse" : les aides à domicile parmi les principales victimes de la grève
Emploi

REPORTAGE - À cause de la grève des transports, certains secteurs perdent de l'argent. C'est en particulier le cas de celui des services à la personne. Le JT de 20 heures de TF1 a rendu visite à une agence spécialisée à qui le mouvement coûte 5.000 euros par jour.

Toute l'info sur

LE WE 20H

"Jamais en grève, la maladie est toujours là", soupire Jean, atteint de sclérose en plaques, dans le reportage du JT de 20 heures de TF1 en tête de cet article. La paralysie des transports impacte en effet directement les services à la personne et le quotidien de patients qui, comme Jean, ont besoin du soutien d'une aide à domicile pour recevoir des soins réguliers et réaliser leurs gestes de tous les jours. Mais depuis le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, les employés du secteur ont le plus grand mal à se rendre sur leurs différents lieux de travail. Betty, l'auxiliaire de vie de Jean, voit ainsi son temps de trajet multiplié par trois, et n'a pas pu effectuer sa visite plusieurs reprises. Mais elle fait son maximum pour assurer ses rendez-vous chaque jour : "Si une intervention est annulée, mon salaire baisse", explique-t-elle.

Dans l'agence spécialisée d'Issy-les-Moulineaux dans laquelle se sont rendue les journalistes de TF1, seuls 17 employés sur 97 pouvaient travailler ce jour-là. Les cas prioritaires, les personnes âgées, isolées ou handicapées, sont pris en charge, mais pour les gardes d'enfant ou les ménages, des activités plus rentables, l'activité est au point mort. Résultat : l'agence a déjà reçu des demandes de résiliation et perd actuellement 5.000 euros par jour. 

Lire aussi



"On est le secteur le plus impacté par la grève car notre main d’œuvre ne peut pas venir, donc on n’a pas de production et pas de chiffre d’affaires réalisé", se désole son patron. 

Les articles les plus lus

Caricatures religieuses : la colère de plusieurs hommes d'église

Covid-19 : et si le pangolin n'était pas à l'origine de la transmission du virus ?

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 23.000 personnes hospitalisées, dont près de 3.450 en réanimation

Angleterre, Portugal... Le reconfinement gagne encore du terrain en Europe

Paris : un homme arrêté avec un couteau après un signalement de son père à la police

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent