SOS Commerces : la bataille des cordonniers pour rouvrir a porté ses fruits

SOS Commerces : la bataille des cordonniers pour rouvrir a porté ses fruits

REPORTAGE - Depuis mardi, les cordonniers ont officiellement le droit d'accueillir leurs clients. Cette réouverture est une question de survie pour certains artisans.

Cela fait une semaine que la grogne monte du côté des commerçants. Pour ce faire, le gouvernement vient de lâcher un peu de lest pour quelques-uns d'entre eux. L'Etat a par exemple annoncé jeudi qu'il allait prendre en charge les frais d'expédition des livres pour les librairies. Depuis mardi, les cordonniers, qui étaient jugés non-essentiels, ont également eu l'autorisation de rouvrir. Ces professionnels ont fortement revendiqué cette reprise.

Toute l'info sur

SOS Commerces

La nouvelle opération du 13H de TF1 pour aider les boutiques de proximitéLes sites, bons plans et conseils pour soutenir vos magasins de quartierLes fleuristes obligés de fermer tandis que les jardineries restent ouvertes

A Bar-le-Duc (Meuse), les cordonneries attendaient leur ouverture avec impatience. Le cordonnier Bruno Amicone et ses confrères ont d'ailleurs décidé de rester ouverts depuis le début du reconfinement. Même si leurs commerces ont été jugés non-essentiels, ils ont bravé l'interdit, disant s'être battus pour leur passion malgré les risques importants tels que les fermetures administratives. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Ski à l’étranger à Noël : Castex envisage des contrôles aléatoires et un "isolement de 7 jours"

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter