Vous arrivez dans votre nouvelle entreprise : voici comment réussir votre période d’essai

Emploi

DÉMARRAGE - Le cabinet de recrutement Robert Half livre ses petites astuces pour bien arriver dans sa nouvelle entreprise. Objectif : confirmer votre CDI.

Votre CV a attiré l’œil de l’employeur, vous avez convaincu lors de l’entretien. Et vous voilà maintenant en pleine période d’essai, dans votre toute nouvelle entreprise. Comment la réussir ? Le cabinet de recrutement Robert Half livre ses conseils pour en sortir par le haut... et confirmé dans votre CDI.

Voir aussi

  • 1Ayez confiance en vous

    C’est la base. Tout d’abord parce que si vous êtes là, c’est parce que votre recruteur a apprécié vos compétences et votre personnalité. Ensuite, parce qu’il ne faut pas l’oublier, l’employeur, pour qui un recrutement mal fait coûte du temps et de l’argent, a aussi intérêt à ce que vous réussissiez votre période d’essai. Il est donc plutôt de votre côté ! 

  • 2Soyez ouvert et sociable

    C’est un impératif à l’ère du collaboratif : faites connaissance avec vos collègues, allez vers eux, présentez-vous, soyez avenant, sans toutefois en faire trop. Cela permet de mettre des visages sur des noms et des postes, mais également d’observer en détail votre nouvel environnement, de découvrir le dress code, le type de relations que les collaborateurs entretiennent entre eux... Bref, toute une culture d’entreprise, qu’il vaut mieux maîtriser, afin de mieux s’y couler. 

  • 3Cernez bien les objectifs et missions

    C’est évidemment l’une des priorités : bien comprendre ce pour quoi vous avez été recruté, comprendre les attentes de votre hiérarchie. Evidemment, cela a déjà été abordé en entretien, mais il est indispensable de tout éclaircir à nouveau, dès votre premier jour de travail. Et de manière plus concrète, dans ce nouvel environnement.

  • 4N’hésitez pas à poser des questions

    Vous avez des doutes sur un logiciel ou une méthode de travail ? Demandez à votre manager ou à vos collègues ! Ce ne sera pas vu comme une incompétence, bien au contraire : posez des questions montre sa curiosité et son envie de réussir. Plus généralement, n’hésitez pas, aussi, à être force de proposition, à faire des recommandations. Votre regard neuf ne pourra qu’apporter du positif. A condition toutefois de faire preuve de modestie, et ne pas tout remettre en question !

  • 5Ne faites pas forcément de journées à rallonge

    Vous pensez que partir après tous vos collègues, c'est faire preuve d’assiduité ? Cela pourrait à l’inverse se retourner contre vous !  S'il est possible que les premiers jours vous fassiez de grosses journées, le fait de faire trop d’heures supplémentaires, trop souvent, peut donner l’impression à l’inverse que vous manquez cruellement d’organisation ou que vous êtes dépassé. De la même manière, ne laissez pas traîner les mails, tenez les délais, anticiper les problèmes, pour gagner la confiance de votre employeur.

  • 6Faites le point régulièrement

    Il y a le savoir-faire, mais il y a aussi le faire-savoir... Pour mettre en valeur vos réussites, n’hésitez donc pas à faire votre publicité -modestement, s’entend. Faites régulièrement le point avec vos responsables sur vos performances, vos ressentis, sur les clients satisfaits, le travail ponctuel et sérieux... 


    Et, de la même manière que vous faites le point avec votre employeur, n’hésitez pas à le faire aussi pour vous : la période d’essai est le moment de vous poser les questions. Savoir si les missions vous conviennent, si vous vous sentez à l’aise dans l’équipe. 

En vidéo

Comment les entreprises bouleversent leurs méthodes de recrutement

> Pour retrouver tous les conseils coaching de Robert Half, c'est par ici.

Lire et commenter