Du cocktail au dessert, voici comment impressionner lors d'un repas d'affaires

Du cocktail au dessert, voici comment impressionner lors d'un repas d'affaires

COACHING
DirectLCI
CARNET DE CONDUITE - Faire bonne figure dans un dîner ou déjeuner d'affaires n'est pas donné à tout le monde. Sarah Cooper, ancienne salariée chez Yahoo! et Google, partage dans son livre, "100 trucs infaillibles pour avoir l'air intelligent en réunion", de précieux conseils. Pour vous, LCI a sélectionné les astuces les plus efficaces lors des repas.

Force de sérieux et d’efforts, vous avez été invité à un dîner d’affaires. Un peu stressé et après avoir enfilé votre plus beau tailleur/costume, vous vous rendez sur le lieu du rendez-vous. Généralement un restaurant un peu chic. Si le dîner est auréolé de succès, vous aurez d’une part gagné de précieux contacts et conclu une affaire juteuse. Vous serez d’autre part au zénith dans l’estime de votre patron. Le tout étant de faire bonne figure. Pas si évident lorsque l’on ne connaît pas ses interlocuteurs. 


Sarah Cooper, ex-employée de Yahoo ! et Google, tient depuis 2014 un blog, The Cooper Review, où elle consigne toutes les anecdotes ubuesques et croustillantes dont elle est témoin dans le monde de l'entreprise. Et quel meilleur terreau que celui des réunions ? D'autant plus lorsque celles-ci se déroulent sous couvert d'un dîner d'affaires... Celle qui est aujourd'hui humoriste (entre autres) a donc entrepris cette année de publier un livre où elle regroupe notamment toutes les tactiques les plus osées pour briller devant ses clients et ses collègues en dîner d'affaires. Un ouvrage décalé, intitulé 100 trucs infaillibles pour avoir l’air intelligent en réunion, dans lequel LCI a pioché pour vous les meilleures techniques.

Soignez les apparences (juste les apparences)

Vous vous êtes mis sur votre trente-et-un. C'est bien. Mais pensez aussi, avant de vous rendre à votre dîner, à emporter la sacoche de votre ordinateur portable. "Il n'est pas nécessaire que votre portable s'y trouve pour de vrai", précise Sarah Cooper. En effet, pourquoi porter plus de poids que nécessaire ? Il s'agit simplement de faire croire que vous êtes un véritable work addict et allez continuer à travailler après cette réunion. Les affaires ne s'arrêtent jamais, n'est-ce pas ?


En rencontrant vos partenaires d'affaires, faites également attention à la manière dont vous vous servez de vos mains. Celles-ci peuvent exprimer beaucoup de choses. Mieux vaudrait ne pas faire du tort à un futur client... Ainsi, si vous assistez à un petit cocktail avant de passer à table, évitez de mettre les mains dans vos poches. Cela pourrait donner l'impression que vous n'êtes pas à votre place. Et c'est à coup sûr la dernière impression que vous souhaitez donner. Passez plutôt votre verre d'une main à l'autre tandis que vous discutez. Histoire de vous donner de la contenance sans pour autant vous transformer en moulin à vent, force de grands gestes trop expressifs. Vous pouvez aussi croiser vos bras de temps à autre pour signifier à votre interlocuteur qu'il ne vous impressionne pas.


Une fois à table, n'hésitez pas à joindre vos deux mains à votre menton, ce qui vous donnera un air pensif. Les autres convives ne devraient pas tarder à se demander à quoi vous pouvez bien être en train de penser. Pour en rajouter une couche, vous avez également la possibilité, si vous avez des lunettes, de les réajuster de temps à autres. Ça vous donnera de la prestance. Les apparences, juste les apparences !

Donnez du caractère à votre repas pour vous donner l'âme d'un PDG

Lorsque le moment est venu de commander votre repas, ignorez totalement les conseils du serveur ou de la serveuse. Demandez même quelque chose qui n'est pas sur la carte et prenez plutôt ce qui vous chante. "Ignorer ledit conseil et laisser ainsi tout le monde se demander 'A quoi bon solliciter l'opinion de qui que ce soit...?', vous donne des allures de PDG", assure Sarah Cooper. La classe, non ?


Si vous commandez un verre de vin, demandez depuis quand la bouteille est ouverte, ce qui donnera l'illusion que vous êtes très regardant sur la qualité de votre nectar. Si vous désirez un cocktail, optez pour un breuvage dont personne n'a jamais entendu parler, "vous passerez pour un vrai pionnier". Vous êtes plutôt bière ? Prenez-là dans ce cas la plus sombre possible. "Aussi sombre que l'âme de votre PDG", conseille l'auteure du livre. En revanche, évitez peut-être de la boire trop rapidement...

Se conférer une part de mystère

Au moment de trinquer, ne dites surtout pas "Santé !" Tellement plat. Dites-le plutôt dans une langue étrangère : "vashe zdorov'ye" (en russe), "cheers" (en anglais), "salute" (en italien) sauront faire tout leurs effets. Et cette aisance pourrait donner l'impression que vous êtes par exemple parfaitement capable de vous occuper des comptes internationaux. Insistez aussi pour que l'on vous regarde dans les yeux. L'originalité, c'est bien, mais il ne faudrait tout de même pas déroger aux traditions.


Pour vous donner l'air d'avoir des choses importantes à dire tout en gardant une part de mystère, adressez-vous à votre voisin en lui murmurant quelque chose à l'oreille : "Sympa ce resto !", "Le menu est très copieux", ou encore "Le plat est un peu épicé, non ?" N'oubliez pas d'émettre à la suite de cet échange un petit rire, qui vous donnera une image détendue et qui donnera envie à toute la tablée de savoir ce que vous avez bien pu raconter.


Lorsque la conversation avec vos voisins commence à tourner en rond, n'hésitez pas à proposer que tout le monde change de place afin de pouvoir parler avec tous les participants. Loin d'avoir l'air d'un convive impoli, cela vous évitera de passer pour quelqu'un d'ennuyeux auprès de vos voisins de table. Votre sens de la camaraderie et de l'initiative n'en seront d'autre part que mis en avant.


Enfin, si quelqu'un fait une remarque pertinente, ou qui lui semble pertinente, n'ayez pas peur de faire votre fayot et dégainez votre téléphone portable. Vous noterez la phrase ou l'idée dans le bloc-notes en le précisant haut et fort, de façon à ce que personne ne pense que vous êtes en train de faire une partie de Candy Crush. Cela donnera l'impression à l'auteur de l'idée du siècle que vous buvez ses paroles et lui portez de l'estime. Les participants au dîner pourraient aussi penser que vous avez un quelconque pouvoir d'action. "Et cela vous donne aussi l'occasion de consulter vos messages sans passer pour un goujat", souligne Sarah Cooper. Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter