La Société Générale annonce 900 nouvelles suppressions de postes d’ici à 2020

La Société Générale annonce 900 nouvelles suppressions de postes d’ici à 2020

DirectLCI
PLAN STRATÉGIQUE - Après avoir en 2016 quelque 2500 suppressions de postes, la Société Générale a révélé lundi qu’elle comptait en supprimer 900 autres à l’horizon 2020.

La Société Générale veut améliorer sa rentabilité. Ce qui n’est pas sans conséquences pour ses salariés. Par voie de communiqué, la banque française a annoncé lundi qu’elle prévoyait d’abaisser le nombre de ses agences de 2000 à 1700 d’ici à 2020. Une décision qui devrait entraîner 900 suppressions de postes auxquelles il faut ajouter les 2550 suppressions qui avaient été annoncées l’année dernière.


Au total, 3450 postes seront ainsi supprimés. Un projet qui se réalisera "sur la base, en priorité, de mobilités internes et aussi de départs naturels et volontaires", assure la Société Générale qui pourrait donc avoir recours à des licenciements. Cette vague de suppressions est la conséquence de "la bascule déterminée de la Société Générale vers l'automatisation de ses processus internes, que ce soit pour remplir des demandes de crédits ou pour simplifier la souscription de produits bancaires", précise le journal Les Echos qui évoque l’automatisation de 80 % de ses processus internes d’ici à 2020.

Cette annonce survient alors que la banque présente ce mardi son plan stratégique à ses investisseurs. Lequel prévoit un programme d'économies de 1,1 milliard d'euros à l’horizon 2020. "Notre  ambition est ainsi de générer une croissance supérieure, rentable, et durable. Dans un monde bancaire européen en pleine mutation industrielle, notre groupe est prêt à aborder une nouvelle étape de son développement et de sa transformation", souligne Frédéric Oudéa, directeur général de la "Soc Gen", cité dans le communiqué.

Plus d'articles

Sur le même sujet