PODCAST - Ludovic Huraux : d'Attractive World à SHAPR, l'aventurier de la rencontre

PODCAST - Ludovic Huraux : d'Attractive World à SHAPR, l'aventurier de la rencontre

ENTREPRISES
DirectLCI
RENCONTRE – Cet article est le dixième rendez-vous dans le cadre de notre partenariat avec Génération Do It Yourself, le podcast qui décortique le succès des personnes qui ont fait le grand saut. Entrepreneurs, sportifs, artistes... GDIY vous propose sous forme d’interview en profondeur de comprendre leur mode de pensée, leur organisation ou encore leurs outils, et de vous proposer un véritable MBA des échecs et des succès de ces invités.

À travers sa philosophie de vie plutôt audacieuse, Ludovic Huraux nous raconte son parcours, ses rencontres, ses coups de cœur mais aussi les rouages et les difficultés managériales auxquelles il a dû faire face avant d’en arriver là. À 17 ans, Ludovic passait ses soirées aux Bains Douches où il y travaillait en tant RP. Un job marginalement payé, où il travaillait deux fois par semaine. Peu de temps après sa Terminale S, il passe le concours de l’IPAG et se fait accepter. Ses ambitions étaient alors de travailler dans le marketing sportif mais un mauvais stage à Londres chez IMG Mccormackle, le n°1 du marketing sportif le ramène à la raison et lui ouvre les yeux sur les difficultés des débouchés dans le milieu. Après ça, il se tourne vers la finance. C’est le début de l’aventure Attractive World. Il se lance alors avec aucune expertise dans la tech, mais avec pas mal d’audace et quelques dizaines de milliers d’euros. Il lève 550.000 euros pour la refonte du site et s’envole pour la Tunisie pour développer la plateforme.


Mais tout ne se passe pas comme prévu. Il se retrouve avec un site défectueux, un marché très segmenté et un premier rejet sur le plan international avec des pays étrangers qui n’adhèrent pas au business model et ne voient pas le potentiel de la boîte. Ludovic ne se laisse pas faire pour autant. Il nous raconte tout de cette aventure. Ses multiples levées, le changement de modèle, l'importance des campagnes TV et du bouche à oreille pour une stratégie de lancement réussie. Il insiste surtout sur l'importance des rencontres et comment le précieux soutien de chacun de ses associés lui a changé la vie et lui a permis d'amener l'entreprise à la rentabilité dès 2012 pour dépasser le million d'euros de résultat net à partir de 2013 avec une croissance de 30-40% et un super taux de conversion. 

En 2016, à l’âge de 24 ans et après être arrivé à bien scaler le projet, il prend la décision de tout quitter et de vendre Attractive World pour repartir à l’aventure. Avant même de revendre Attractive World, Ludovic travaillait déjà sur un autre projet depuis 2014. Il s’agit de SHAPR, une plateforme qui permet, à la manière de Tinder, de rencontrer de futurs clients, fournisseurs ou collaborateurs. Un peu trop impatient, il laisse son égo prendre le dessus. En 2015 et malgré les 3 millions de dollars levés, il rate son lancement. “L’ego peut te donner une énergie extrêmement forte pour entreprendre, mais ça peut aussi te faire perdre le sens des réalités.” Cette douche froide lui permet de se rendre compte qu’il est passé à côté des choses essentielles. Fort de ces apprentissages, Ludovic se relève avec une seule idée en tête, se concentrer sur SHAPR. Résultats : -> 2016 : 500 nouveaux inscrits/jr -> Fin 2017 : 2000-2500 nouveaux inscrits / jr -> 2018 : plus de 3000 nouveaux inscrits / jr + 100 000 inscrits sur Février (en 28 jours).


 Aujourd’hui le projet connaît un énorme succès, notamment sur le marché américain, canadien et européen en France et en Angleterre. Et ce, avec une belle équipe de 30 collaborateurs et 16 et demi millions d’euros de levées. Et c’est loin d’être terminé. Ludovic se lance aussi dans la vidéo inspirationnelle avec - "conversations with people smarter than me". Bonne écoute à toutes et à tous !

Pour écouter ce podcast quand vous le souhaitez sur votre smartphone, n’hésitez pas à vous abonner sur Apple Podcast.

 Vous pouvez également l’écouter et le télécharger sur Deezer .

Vous pouvez également écouter et télécharger cet épisode en vous abonnant à GDIY sur toutes les plateformes de podcasts.

Plus d'articles

Lire et commenter