Comment réussir un entretien d’embauche par Skype

Comment réussir un entretien d’embauche par Skype

EMPLOIS
DirectLCI
À DISTANCE - La pratique, de plus en plus courante, peut rebuter certains. L'entretien d'embauche par visioconférence n'a pourtant rien d'insurmontable. Mise en scène, bonne distance, préparation... LCI a demandé leurs conseils à des professionnels du recrutement.

L'exercice est suffisamment délicat pour ne pas avoir à rajouter une difficulté. L'entretien d'embauche que vous avez décroché se déroulera depuis chez vous par Skype, Hangouts ou autre programme de visioconférence. Une pratique à laquelle il va falloir vous habituer. Les recruteurs y ont en effet de plus en plus recours car elle permet d'être plus rapide dans le processus d'embauche. 


C'est particulièrement vrai pour des postes de commerciaux. "On réalise environ 60% des entretiens via Skype. De nombreux candidats sont aujourd'hui en home office et les deux tiers de nos entretiens concernent des postes en région, où nous n'avons pas toujours de bureaux", explique à LCI Romain Graton, directeur du cabinet de recrutement Fed Business France

Sur le fond, cet échange par écrans interposés doit être le même que s'il se déroulait dans les locaux de votre futur employeur. Mais sur la forme, l'échange a de quoi déstabiliser les plus anxieux. En respectant les bons codes et en prenant les précautions appropriées, vous mettrez toutes les chances de votre côté. 

Soyez aussi exigeant que pour un entretien classique

"Ce n'est pas un sous-entretien d'embauche. L'échange par écrans interposés est proposé pour arranger le candidat et pour gagner en réactivité. Sur un process de recrutement de 4 à 5 entretiens, on n'exige pas des prétendants au poste qu'ils se déplacent à chaque fois, surtout s'ils habitent dans une autre région ou à l'étranger", explique Romain Graton de Fed Business. Celui-ci précise toutefois que le contact physique reste indispensable : "la visioconférence est utilisée soit au début pour effectuer une première sélection, soit à la fin pour faire valider la candidature par le directeur général quand la maison mère est à l'étranger par exemple". 


Pour donner le meilleur de soi, il est conseillé de "vivre cet entretien vidéo de la même façon qu'on le vivrait en face à face", indique Hubert Levesque, directeur général du cabinet de conseil en recrutement Morgan McKinley France. Mis à part le fait qu'il vous sera impossible de serrer la main de votre interlocuteur, adoptez une posture identique à celle que vous auriez eue lors d'un entretien classique.


Cela peut commencer par "Bonjour Christophe, enchanté..." et se poursuivre, au fil des interactions, par la description des missions du poste, la culture de l'entreprise, vos forces, vos motivations et autres points habituellement abordés. Quant à votre tenue, enfilez celle que vous auriez portée pour une vraie rencontre.

Trouvez la bonne distance pour créer un lien avec l'interlocuteur

Dans un échange par écrans interposés, "vous n'avez pas le contact direct qui permet d'avoir un fit (c'est-à-dire de ressentir si le courant passe) avec votre interlocuteur. Il faut donc se préparer sur la forme et sur le fond pour essayer de créer un lien, moins évident que quand on se rencontre vraiment", conseille Romain Graton.


Cela peut toutefois présenter un avantage pour les personnes qui appréhendent mal les entretiens classiques : "On a davantage tendance à garder ses moyens avec cette distance car le stress de la rencontre physique est moins présent" observe-t-il encore. Mais attention à ne pas tomber dans l'excès inverse : "Le danger, c'est d'être trop décontracté. Certains baissent leur garde, sont moins préparés et sont finalement trop à l'aise". 


Concrètement, hormis l'absence de poignée de main, la teneur de l'échange doit être classique. "Comportez-vous quasiment comme lors d'un entretien physique, avec un langage corporel forcément un peu moins affirmé qu'en face à face en raison de l'espace d'évolution bien plus réduit", recommande Romain Graton. Ayez votre CV et, si vous le souhaitez, quelques notes sous les yeux. A condition toutefois de savoir en rester détaché.

Choisissez un environnement sobre qui reste professionnel

Outre vos faits et gestes, les potentiels bruits autour de vous, interruptions d'un enfant, d'un chat ou d'un chien entrant inopinément dans la pièce seront scrutés. "La tolérance pour ces perturbations est de moins en moins forte, maintenant que la visioconférence devient un outil de recrutement courant", prévient Hubert Levesque.


Il vous appartient donc de créer les conditions proches de celles d'un entretien classique : créneau horaire pendant lequel il n'y a personne chez vous, panneau "ne pas déranger" sur la porte au cas où, lumière la meilleure possible (évitez de vous installer dos à la fenêtre), radio et télévision éteintes. Sans oublier le cadre neutre : exit la photo-poster de vos vacances en maillot de bain en toile de fond.  


Ne pas rester concentré sur l'essentiel pourrait vous coûter cher. "Comme lorsque l'on passe un appel important dans la rue, avec la sirène des pompiers qui retentit, un passant pressé qui vous bouscule, le risque de perdre son calme, commettre un écart de langage ou une faute de goût est présent quand l'environnement est perturbé. Nous avons déjà écarté des candidats en bout de process de recrutement dans ce contexte même si ce n'était pas directement de leur faute", précise Romain Graton. 

Et si ça coupe ? Pas de panique, vous n'êtes pas technicien

Vous n'êtes pas à l'abri des aléas techniques entraînant une perte de connexion en pleine conversation. "On ne vous en tiendra pas rigueur, d'autant que cela peut venir de votre ligne comme de celle de votre interlocuteur", relativise Romain Graton. Que cela ne vous empêche pas de tout vérifier en amont pour délivrer la meilleure prestation possible le moment venu. 


Concrètement : testez la connexion la veille, vérifiez le bon fonctionnement de la webcam et du micro et n'oubliez pas de brancher votre ordinateur s'il s'agit d'un portable pour éviter d'avoir à le faire en plein milieu de l'entretien. Vous ne vous pardonneriez pas d'avoir perdu le fil de la conversation à cause d'une batterie à plat.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter