Station F : tout savoir sur le plus grand incubateur de start-up au monde

Station F : tout savoir sur le plus grand incubateur de start-up au monde

ENTREPRISES
DirectLCI
ENTREPRISE - Le plus grand incubateur de start-up au monde est à Paris, et de six mois après son ouverture, il affiche déjà complet, ou presque. Alors que TF1 y installe son Medialab, visite guidée, en chiffres.

Le projet a du souffle et ses promoteurs ont vu grand : pour inventer en plein Paris le plus grand incubateur de start-up au monde, Station F a pensé les choses à grande échelle.

1000 start-up

C’est le chiffre-phare du projet depuis ses débuts, abriter sous un même toit un millier de start-up, françaises mais pas seulement. Avec 3000 postes de travail disséminés sur trois étages, l’objectif n’est pas un plan sur la comète. Pour autant, ce n’est pas Station F qui assure l’accompagnement de toutes ces start-up, l’organisation est allée chercher des partenaires parmi les grandes entreprises et les géants du web, de Facebook à Thalès et de Microsoft à TF1, qui y installe aujourd’hui son Medialab, pour accompagner des start-up dans toutes les disciplines de la production vidéo et du divertissement. Au total, Station F abrite aujourd’hui 26 programmes d’incubation.


Autre porte d’entrée pour les start-up, le Founders Program, qui leur permet de louer des bureaux à plein temps pour 195€/mois, à condition d’avoir été sélectionné par un comité d’une centaine d’entrepreneurs. Il y a aussi le Fighters Program, qui accueille des start-up dont les fondateurs sont issus de milieux défavorisés.


Derniers occupants, des administrations et des services, comme l’URSSAF, les impôts, la French Tech, La Poste, entre autres. Autant de guichets ouverts qui permettent aux entrepreneurs de se concentrer sur leur start-up.

34.000 mètres carrés

C’est la superficie de l’ancienne Halle Freyssinet, paquebot urbain de plus de 300 mètres de long, une halle presque vieille d’un siècle, construite à l’époque pour accueillir les trains de marchandises arrivant par les voies de la Gare d’Austerlitz voisine. Elle était inoccupée depuis 2006. Aujourd’hui, le bâtiment est divisé en trois parties : la première accueille les événements, la partie centrale est celle des start-up, le dernier tiers sera bientôt dédié à la restauration.


Pour ses start-up, Station F est ouverte 24h/24, le bâtiment comprend même une trentaine de douches. Prochaine tranche du projet : la construction dans des bâtiments d’Ivry-sur-Seine d’une centaine de logements partagés, pour les entrepreneurs de passage ou ceux qui viennent d’arriver à Paris. 

3000 couverts

C’est la capacité annoncée de Mamma F, le restaurant qui doit ouvrir en avril prochain, dernier-né d’une série de huit restaurants ouverts à Paris, un peu en mode start-up, par deux jeunes entrepreneurs qui ont voulu disrupter le marché de la pizzeria. Avec ses quatre cuisines, ses mille places, et des portes ouvertes 24h/24, Mamma F serait le plus grand restaurant de France, voire d’Europe. En attendant, à l’autre bout du paquebot, Station F accueille un AntiCafé, où l’on paye sa place à l’heure ou à la journée, café compris, à volonté.

250 millions d’euros

C’est la somme dépensée sur ses deniers personnels par Xavier Niel pour acquérir et aménager Station F. Le patron de Free, qui avait déjà il y a cinq ans lancé l’Ecole 42, qui forme gratuitement des jeunes de moins de 30 ans pour en faire des développeurs, considère aussi cette dépense-là comme du mécénat. "J’ai de l’argent, l’Etat n’en a pas", dit-il. Station F n’a pas d’objectif de rentabilité, les rentrées d’argent (location de bureaux, partenariats avec de grandes entreprises, événements, etc.) doivent juste permettre à la structure d’assurer ses frais de fonctionnement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter