Un PDG français reverse 1,6 million d'euros à ses employés : découvrez le top 5 des patrons les plus généreux

DirectLCI
BINGO – Pour fêter les 25 ans d’existence de sa boîte, le patron de Sarterre, société spécialisée dans la vente d’automobiles, a décidé de partager les bénéfices de l’entreprise, l’équivalent de 1,6 million d’euros, avec ses employés. En matière de générosité, il n’est pas le premier à en avoir fait preuve…

L’occasion était trop belle pour ne pas marquer le coup. Pour fêter les 25 ans d'existence de son entreprise spécialisée dans la vente automobile, Jean-Louis Brissaud, le PDG s'est engagé à reverser 1,6 million d'euros de bénéfices à ses employés. Selon leur ancienneté, chaque travailleur devrait ainsi toucher de 500 euros à 35.000 euros bruts, pour ceux qui sont engagés depuis plus de 20 ans. Un beau cadeau certes, mais d’autres patrons ont déjà fait preuve de générosité.

Un patron "aux idées de génies"

Le plus paternel d’entre eux est sans doute Français. Philippe Ginestet, à la tête de la chaîne GIFI accorde beaucoup d’importance aux relations avec ses employés. Preuve en est, un grand nombre d'entre eux ont été invités au séminaire annuel qui s'est tenu sur un bateau de croisière durant une semaine en Méditerranée en juin. Ils ont également été invités au mariage de son fils Alexandre. Et côté finances, il n’est pas en reste. Le patron a annoncé un plan de stock-options de 6 millions d'euros qui concerne plus de 900 salariés du groupe, à l'exclusion de ses dirigeants.

Un patron "papa-gâteau"

Lui est un retraité généreux. Henry Engelhardt, désormais ex-PDG du groupe d'assurance automobile britannique Admiral, a décidé d'offrir 9 millions d'euros de primes à tous ses employés à l'occasion de son départ à la retraite. Un don prélevé sur sa fortune personnelle destiné à quelques 8.100 salariés. Chacun s’est vu ainsi offrir une prime de 1.200 euros, ainsi que 5.000 euros d’action ! "C'est une façon de dire merci. Les employés travaillent dur au quotidien pour notre entreprise. Ils ont besoin d'encouragements et de reconnaissance", a expliqué cet entrepreneur américain originaire de Chicago.

Le "Robin des bois"

Son initiative a été saluée par les médias et les internautes du monde entier. Elle lui a d'ailleurs valu le surnom de "Robin des Bois". Dan Price, à la tête de la start-up Gravity Payment, a fait le choix en avril 2015 de diviser sa rémunération par 14 pour augmenter à 61.000 euros (70.000 dollars) le salaire minimum annuel de chacun de ses employés, soit un peu plus de 5.000 euros par mois. Mais voilà qu’aujourd’hui, il doit faire face à des difficultés financières et à des employés mécontents. Pire, son frère, co-fondateur de l'entreprise, a porté plainte, estimant avoir été privé d'une partie des bénéfices de la compagnie à cause de cette décision.  

Le patron fan (un peu trop) de séries

Si l'argent pose problème, il existe d'autres manières de satisfaire ses salariés. Dan Rice, big boss d'une PME implantée à Birmingham, aux États-Unis, a trouvé la ruse. Comment ? En offrant tous les lundis matins à ses employés afin qu'ils puissent regarder... les épisodes de Game of Thrones ! La série étant diffusée dans la nuit de dimanche à lundi, ce patron, déjà été élu meilleur patron du monde par la presse ango-saxonne, a pensé avant tout au bonheur des siens. Selon lui, des employés heureux sont des employés productifs. Chapeau bas.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter