VIDÉO - En B2B avec Quentin Guilluy, cofondateur d'Andjaro, l'outil qui optimise les ressources humaines

COACHING
WAY TO WORK - Fluidifier le recrutement interne dans les entreprises, c'est l'objectif d'Andjaro et de Quentin Guilluy. Découvrez en moins de deux minutes le portrait de cet entrepreneur qui veut révolutionner les ressources humaines.

Une plateforme qui via son algorithme permet d'optimiser les ressources humaines en facilitant le prêt de personnel entre les sites des grands groupes ? C'est l'ambition de Quentin Guilluy, cofondateur et directeur produit d'Andjaro. Pour ce faire, l’entreprise dispose de trois leviers : les détachements de personnel en cas de baisse d’activité ponctuelle, les heures complémentaires pour les collaborateurs à temps partiel souhaitant augmenter leur temps effectif de travail et l'affectation temporaire du personnel en situation d’intercontrat. 


La start-up parisienne revendique près de 50.000 mouvements de personnel et a permis de générer 7 millions d'euros d’économies sur les budgets d’intérim et de CDD de ses clients, l'an passé. Engie, Accor Hôtels, Sodexo ou encore le groupe Flo ont fait appel à ses services. LCI a rencontré Quentin Guilluy en "B2B" pour s'intéresser à cet entrepreneur de demain pour qui les réseaux sociaux sont devenus indispensables. 

Une visée internationale

Créée en 2015 par quatre associés, Alexandre Ramin, Benoit Ozan, Ivan de Pontevès et Quentin Guilluy, Andjaro qui s'appelait encore Ouiteam, était au départ une agence d’intérim en ligne qui permettait de combler les carences dans les effectifs de l’hôtellerie et de la restauration. En 2016, la start-up a choisi de "pivoter" pour proposer son outil d'optimisation des ressources humaines dans les grandes entreprises. 


Andjaro vient de lever 5 millions d’euros auprès du fonds londonien Balderton Capital pour accélérer sa croissance et se développer à l’international. Après un premier bureau qui verra le jour à Londres au cours du premier trimestre 2018, la société envisage déjà de s'étendre en Europe. Andjaro prévoit de passer de 30 à 45 employés pour réussir dans cette démarche. Son objectif ? "Évangéliser sa solution dans le monde entier et allez très, très loin", affirme Quentin Guilluy.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

B2B : zoom sur les entrepreneurs de demain

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter