Batteries au lithium : le nombre d'incendies dans les usines de recyclage explose

Des batteries au lithium en passe d'être recyclées en Roumanie

ACCIDENTS - Les entreprises de tri des déchets sont confrontées à une hausse des incendies. Le nombre de départs de feux a été multiplié par près de deux en cinq ans. En grande partie provoqués par la présence de piles ou de batteries au lithium dans les entrepôts.

De plus en plus d’incendies s’observent dans les entreprises de tri des déchets, s’inquiètent les professionnels du secteur. Et ceux-ci peuvent être imputés à un objet en particulier, ou plutôt plusieurs : les piles et les batteries au lithium, qui se retrouvent aujourd’hui dans de nombreux objets (vélos, téléphones, prothèses auditives…) et qui s’enflammeraient au milieu d’autres composants.

L’augmentation du nombre de sinistres liés au lithium est "impressionnante"

Le Bureau d’analyse des risques et pollution industriels (Barpi) a chiffré ce phénomène grandissant et estime que le nombre de départs de feux a été multiplié par près de deux en cinq ans. Cette année, plus de cent incendies ont déjà été recensés dans des sites de déchets. Pour la fédération des entreprises du recyclage (Federec), cela ne fait pas de doute, le lithium est bien le principal responsable de ces accidents industriels. "Le lithium est en effet un élément très inflammable, réagissant aux chocs et au contact avec l’eau", prévient l'association dans une note de synthèse, au lendemain de son salon réunissant les acteurs du recyclage, à Lyon. En se fissurant, les piles et les batteries provoqueraient alors des départs de feux.

"L’augmentation du nombre de sinistres liés au lithium, en lien avec l’évolution des habitudes de consommation de produits électroniques est impressionnante : le Barpi recense autant d’accidents en l’espace de 3 ans (2016-2019), que sur les 15 ans depuis leur arrivée sur le marché en 1991", note encore la Federec. Ceci étant, d’autres phénomènes pourraient jouer dans une moindre mesure sur le déclenchement d’incendies sur ces sites, comme le temps de stockage des déchets, plus long qu’auparavant, et la hausse des températures en été. 

Lire aussi

De son côté, la Federec a alerté le Premier ministre sur les dangers autour de la profusion des objets contenant du lithium et demandé à ce que le grand public soit davantage informé sur le tri à adopter. "Il faut absolument que les pouvoirs publics mettent en place la collecte, c’est-à-dire isoler ces produits contenant du lithium. Le consommateur doit avoir l’information pour savoir où les emmener avant qu’elles arrivent sur les sites", assurait déjà fin septembre son président François Excoffier, sur Radio Classique. D'autres pistes doivent être explorées, argue la fédération, comme une meilleure formation des sapeurs-pompiers "vis-à-vis des risques propres au traitement des déchets" et une éco-conception des piles et des batteries au lithium.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alec Baldwin tire et tue un membre de l'équipe sur un tournage : des photos de l'acteur juste après l'accident mortel publiées

Meurtre de Gabby Petito : les restes humains retrouvés en Floride correspondent au petit ami Brian Laundrie

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : le syndicat Solidaires dépose une requête contre la fin de la gratuité des tests

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.