Climat : l'ONU alerte sur le risque d'un réchauffement "catastrophique"

Le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) Petteri Taalas en 2018.

TEMPÉRATURES - L'année 2020 a été la plus chaude jamais enregistrée, plus d'un degré au-dessus des températures de l'ère pré-industrielle.

Les records de températures s'enchaînent. 2020 a été l'année la plus chaude jamais observée, la décennie qui s'achèvent n'a aucun précédent, dans l’Arctique sibérien le mercure supérieur de 5 degrés à la moyenne : les dernières données actualisées par l'Organisation météorologique mondiale (OMM) ne sont pas bonnes pour le climat. Le monde se dirige même vers un réchauffement climatique "catastrophique" au XXIe siècle ont alerté, jeudi, les Nations unies, dont dépend l'OMM. 

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Ce réchauffement sans précédent a été atteint malgré le refroidissement provoqué en fin d'année par l'épisode La Niña. Ce phénomène océanique, synonyme de baisse des températures est "plus que compensé par la chaleur piégée dans notre atmosphère par les gaz à effet de serre", avait déjà expliqué le secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, en décembre dernier. 

Signe que l'année 2020 a été plus difficile encore, la seconde année la plus chaude de l'histoire moderne, 2016, elle, avait été marquée par un fort épisode El Niño, phénomène océanique qui, lui, entraîne une hausse des températures. "Il est donc manifeste que le changement climatique induit par l'homme est à présent aussi puissant que la force de la nature", a assuré Petteri Taalas, appelant à "faire la paix avec la nature".

Chaleur persistante, des feux de forêt en Sibérie, banquise arctique atrophiée, saison des ouragans record dans l'Atlantique... "Cette année a été un exemple très frappant de ce que c'est que de vivre sous certains des effets les plus graves du changement climatique que nous avons prédit", a souligné jeudi Lesley Ott, de la Nasa. Autant de catastrophes qui devraient s'intensifier au cours de la prochaine décennie, surtout si les émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine se poursuivent au rythme actuel.

Lire aussi

Un espoir pour les températures de l'année qui arrive, l'épisode La Niña, qui a débuté fin 2020, doit se poursuivre jusqu'au milieu de cette année selon l'organisation. Ses effets sont généralement plus forts la deuxième année de leur apparition, et il reste à voir dans quelle mesure le refroidissement induit par La Niña pourrait temporairement freiner la tendance générale au réchauffement.

L'année 2020 a terminé à 1,25 degrés au-dessus des niveaux de la période pré-industrielle, "et nous assistons déjà à des phénomènes météorologiques extrêmes sans précédent dans toutes les régions et sur tous les continents", a relevé le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Que se passera-t-il quand les températures auront grimpé de 3 à 5 degrés d'ici la fin du siècle, si les prédictions des Nations unies se confirment ? Principal engagement en la matière, l'accord de Paris sur le climat, signé en 2015, prévoyait de maintenir le réchauffement bien en dessous des 2 degrés, voire 1,5 degré. Selon les données de l'OMM, il y a une chance sur cinq que cette augmentation dépasse 1,5 degré d'ici trois ans.

Écoutez notre podcast "Impact positif"

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Bienvenue dans le podcast "Impact positif", dédié à celles et ceux qui veulent changer la société et le monde. Devant l’urgence climatique, la crise démocratique, une société aux inégalités croissantes, certains ont décidé de ne pas rester les bras croisés, ils ont un coup d’avance, l’audace de croire qu’ils peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Ils sont ce que l’on appelle des Changemakers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccin Johnson & Johnson : la HAS espère donner un avis "à la fin de la semaine"

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Assassinat de Samuel Paty : "J'ai menti", avoue l’adolescente à l’origine de la polémique

Lire et commenter