Coronavirus : le "coup de pouce vélo" prolongé jusqu'au 31 mars 2021

Une femme munie d'un masque se déplace en vélo à Saint-Étienne. Cette pratique a explosé en France avec la crise sanitaire. Photo prise le 22 octobre 2020.

TRANSPORTS - Le ministère de la Transition écologique a annoncé ce lundi la reconduction du "coup de pouce vélo" jusqu'au 31 mars 2021. Ce dispositif, qui vise à encourager la pratique du vélo en France, est même renforcé (montant relevé d'environ 20 millions d'euros).

"Dans un contexte de nouveau déconfinement, le gouvernement souhaite inciter de nouveau les Français à faire le choix du vélo pour leurs déplacements". Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique a officialisé la prolongation du "coup de pouce vélo". Initialement prévu jusqu'au 31 décembre 2020, cette mesure gouvernementale mise en place après le premier confinement ne s'arrêtera finalement pas avant le 31 mars 2021. Ce mécanisme comprend notamment une prise en charge jusqu'à 50 euros de la remise en état d'une bicyclette. "Ce dispositif a connu un large succès : le 24 novembre, la barre du million de vélos réparés a été franchie", note le document ministériel. L'enveloppe globale, de l'opération sera relevée "d'une vingtaine de millions supplémentaires", afin, notamment, de donner davantage de "visibilité aux réparateurs pour se préparer à la fin du dispositif".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Un label pour démocratiser le vélo en entreprise

Parallèlement, Barbara Pompili a donné le coup d'envoi du programme "objectif employeurs pro-vélo", "qui soutient les employeurs publics et privés dans leur démarche de développement de l'usage du vélo pour les trajets domicile-travail". Une façon d'encourager les déplacements professionnels écologiques. Selon Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), "pour en bénéficier, il faut s'engager dans un processus de labellisation". Par ce biais, les autorités espèrent toucher "plus de 4.000 entreprises représentants plus de 500.000 salariés" et financer "20.000 nouvelles places de stationnement vélo sécurisées en entreprise" sur trois ans. 

La pratique du vélo comme moyen de déplacement, jusque-là peu adoptée par les Français, a explosé avec la crise sanitaire et le confinement du printemps. Du 11 mai au 29 octobre, le nombre de passages de vélos a par exemple bondi de 27%, selon l'association Vélo et territoires, qui se base sur 182 compteurs représentatifs en France.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - Covid-19 : 346 morts et près de 23.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures en France

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Joe Biden veut que 100 millions de vaccins soient administrés dans les 100 premiers jours de son mandat

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter