La France, pays où la production d'énergie émet le moins de gaz à effet de serre au monde ? C'est faux

La France, pays où la production d'énergie émet le moins de gaz à effet de serre au monde ? C'est faux

SCANDINAVIE - François Bayrou a défendu la nécessité d'intégrer le nucléaire au mix énergétique français. Pour autant, il est faux d'affirmer comme il le fait que notre pays est celui qui émet le moins de gaz à effet de serre au monde pour produire de l'électricité.

Haut-commissaire au plan, François Bayrou a pris position ce mercredi sur LCI sur la question du nucléaire. S'il plaide pour un développement des énergies renouvelable, le fondateur du MoDem estime difficilement concevable que la France se passe de ce mode de production d'énergie à l'avenir, en particulier afin de parvenir à respecter les engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Le nucléaire, dixit l'ancien ministre, permet à la France d'être "le pays du monde qui émet le moins de gaz à effet de serre pour produire de l'électricité". Une affirmation un brin trompeuse. Si les émissions françaises sont très faibles comparées à celles de ses voisins, faire de notre pays un leader mondial est erroné, deux pays européens faisant notamment mieux en la matière. 

Suède et Islande se démarquent

Pour vérifier les dires de François Bayrou, il n'est pas nécessaire de se pencher sur des comparaisons internationales. Les données relatives aux émissions des pays de l'UE sont suffisantes pour constater que le Haut-commissaire au plan fait de la France un leader qu'elle n'est pas tout à fait. L'Agence européenne pour l'environnement (AEE), qui a agrégé les plus récents (2019), montre que notre pays émet pour sa production d'énergie bien moins de gaz à effet de serre que la moyenne européenne. Soit seulement 56 grammes d'équivalent CO2 par kWh produit, contre 255 pour la moyenne des 27.

En revanche, la France n'est pas la moins émettrice. Un pays comme la Suède affiche par exemple des émissions plus réduites, évaluées à 12g CO2e/kWh. Là-bas, près de 60% de l'énergie produite est obtenue grâce aux énergies renouvelables, environ trois fois plus qu'en France. L'apport du nucléaire contribue également à réduire l'empreinte carbone du pays. Souvent pris en exemple, les Scandinaves affichent des résultats similaires à ceux observés chez le voisin norvégien. Bien qu'absent des statistiques de l'AEE car hors de l'UE, le pays est mis en avant par "Electricity Map", un projet en sources ouvertes qui propose de cartographier les émissions des pays du continent relatives à leur production d'énergie. Oslo fait alors jeu égal avec Stockholm.

Lire aussi

Dernier exemple : celui de l'Islande. Sur cette île, également hors de l'UE mais dont les émissions sont suivies par l'AEE, le recours aux énergies fossiles dans la production d'énergie est tout simple nul. Grâce à l'abondance en eau et au volcanisme, le pays a massivement misé sur l'hydraulique et la géothermie, ce qui lui permet de se passer de sources de production très polluantes, utilisant des combustibles fossiles. 

Dès 2007, un rapport parlementaire vantait les mérites du modèle islandais, présenté comme "un laboratoire pour l'énergie du futur". Les auteurs ne manquaient toutefois pas de souligner "l'opportunité offerte par l'abondance de ses ressources naturelles", des richesses dont ne disposent pas tous les pays, loin de là, et qui rendent difficile l'exportation ou la généralisation des stratégies qui sont déployés là-bas.

À défaut d'afficher les plus faibles émissions européennes pour sa production d'électricité, la France demeure quoi qu'il en soit parmi les pays les plus vertueux du continent en la matière. On constate ainsi que les "mauvais élèves" que sont Chypre, l'Estonie ou la Pologne affichent des émissions 12 à 14 fois supérieurs aux nôtres. Et même, l'Allemagne - si souvent citée en exemple côté français - émet sept fois plus de gaz à effet de serre pour produire de l'électricité. Certes abusifs, les propos de François Bayrou ne sont donc pas totalement déconnectés de la réalité.

 Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter :  notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Colombie : Otoniel, le plus grand trafiquant de drogue du pays, capturé dans la jungle

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.