La France a-t-elle le "record de consommation de pesticides en Europe" ?

La France a-t-elle le "record de consommation de pesticides en Europe" ?

ENVIRONNEMENT - Le député écologiste Yannick Jadot a regretté ce vendredi sur Twitter que la France soit le premier pays européen en matière de consommation de pesticides. Des propos à nuancer.

Les Verts regrettent qu'Emmanuel Macron n'ait pas tenu sa promesse. Trois ans après l'annonce du président de la République d'une sortie du glyphosate en novembre 2020, les écologistes déplorent que le secteur agricole continue d'utiliser, entre autres, cet herbicide. En première ligne, le chef de file d'Europe Écologie-Les Verts (EELV). Le vendredi 27 novembre, Yannick Jadot a écrit sur Twitter que la France détiendrait toujours le "triste record de consommation de pesticides en Europe". Une information partiellement vraie mais qui mérite explication. 

Pour porter cet argument, l'élu se base en fait sur les chiffres en valeurs absolues. Dès 2003, dans un rapport sénatorial d'information sur la qualité et l'assainissement de l'eau en France, on pouvait en effet lire que, avec une "consommation de pesticides" qui représente en France "environ 110 000 tonnes par an", le pays était "de loin, le premier utilisateur de pesticides en Europe".

Toute l'info sur

L'info passée au crible

La France devancée par de nombreux pays

Pendant plusieurs décennies, la France a en effet été la championne en la matière. Mais depuis quelques années, l'écart avec les autres pays se resserre. Ainsi, selon les dernières données de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'agriculture française avait utilisé 85.000 tonnes de pesticides en 2018. Elle était suivie de près par l'Espagne, avec 61.340 tonnes, et était encore largement devant son voisin allemand, qui en avait utilisé 45.000. Mais il est important de noter que ces "tristes" records, pour reprendre les termes de l'eurodéputé, sont principalement liés à la production agricole de ces deux pays et les terres dédiées au secteur. C'est ce qu'on appelle la "Surface Agricole Utile", et les pays disposant des SAU les plus étendues consomment mécaniquement plus de produits d'autres. 

Lire aussi

Cet indicateur est essentiel à prendre en compte. Les sénateurs le soulignaient déjà il y a dix-sept ans. Pour obtenir une comparaison qui ne soit pas biaisée, la méthode la plus juste consiste donc à rapporter les tonnages cités ci-dessus à la SAU du pays. En somme, cela revient à quantifier les pesticides déversés pour chaque hectare cultivé. Or, avec cette méthode, on observe rapidement que l'utilisation de pesticides en France se situe juste au-dessus de la moyenne européenne, et bien en deçà de certains voisins. Comme l'Espagne, avec qui elle est au coude-à-coude, la France est loin derrière l'Irlande ou le Portugal. Et son utilisation est deux fois inférieure à celle de la Belgique, des Pays-Bas ou de l'Italie. C'est ce que montre la carte ci-dessous, utilisée par certains pour infirmer les propos de Yannick Jadot, et issue du portail de statistiques en ligne Statista.

Oui, la France consomme donc le plus de pesticides, mais rapporté à ses terres, cet usage n'est pas phénoménal. En fait, si l'on veut appréhender la politique du pays en la matière, c'est plutôt un troisième indicateur qu'il convient de prendre en compte : le nombre de doses unités (NODU). C'est d'ailleurs celui utilisé par le ministère de l'Agriculture français. Il permet en effet de mesurer le nombre de traitements d'une culture, indépendamment de la quantité ou du poids du produit utilisé. 

Et si la France est devancée en matière de pesticides, cet indicateur montre toutefois que ce n'est pas lié à une baisse de la consommation de produits phytosanitaires, puisque celle-ci augmente au contraire légèrement. Cet indicateur est passé de 100 lors de sa création en 2009 à 111 pour les dernières données de 2016. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Covid-19 : "On n'échappera pas à un reconfinement", estime l'épidémiologiste Renaud Piarroux

EN DIRECT - Vaccination, dépistage... Joe Biden va dévoiler sa feuille de route contre le Covid

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter