Le TGV pollue-t-il "50 fois moins que la voiture, 80 fois moins que l'avion" ?

Le TGV pollue-t-il "50 fois moins que la voiture, 80 fois moins que l'avion" ?

ÉCOLOGIE - Pour défendre le rail, Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, répète que "le TGV pollue 50 fois moins que la voiture, et 80 fois moins que l'avion". Nous avons passé son argument au crible.

Il a à cœur de "reconquérir" les Français qui ne prennent pas le train. À quelques jours de la présentation de la nouvelle grille tarifaire pour les TGV, le patron de la SNCF a voulu flatter les avantages du train. Dans le JDD ce dimanche 30 mai, Jean-Pierre Farandou a donc expliqué que se remettre aux rails, c'était un double enjeu "commercial et écologique", étant donné que "le TGV pollue 50 fois moins que la voiture, et 80 fois moins que l'avion". Qu'en est-il réellement ? 

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Des valeurs soumises à condition

Il existe plusieurs sources pour vérifier cette information. Les émissions de CO2 sont données par la société ferroviaire en ce qui concerne le train, par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie pour la voiture et par la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) pour l'avion. En récupérant les données pour chacun d'eux, on découvre qu'effectivement le train est vert. Selon un bilan de 2019 du réseau de transport d'électricités, un TGV rejette en moyenne 1,7g par km. C'est entre 82g et 107g par km pour une voiture qui n'est pas électrique - en fonction des modèles - et entre 73g et 250 g par km pour l'avion.

Attention cependant, ces chiffres sont des moyennes. Ils dépendent donc de situations particulières. Les rapports peuvent notamment évoluer en fonction du taux de remplissage de ces transports. Pour la voiture par exemple, le chiffre donné se base sur la présence d'une seule personne dans le véhicule. 

Lire aussi

Prenons un exemple concert : un voyage de Paris à Marseille. Si, en TGV, les émissions de CO2 pour chaque passager est de 1,7 kg par kilomètre, la voiture en rejettera, elle, 127. C'est donc 74 fois plus que le train avec un seul voyageur. Par contre, ce n'est plus que 31kg par passagers s'ils sont quatre. Le ratio chute, alors. Idem pour l'avion. Pour cette heure et demie de trajet, il rejettera 82,7 kg de CO2 par passager selon la DGAC. Soit "seulement" 49 fois plus que le train. 

Au contraire, l'écart entre les transports se creuse si on prend des trajets plus courts. Comme un aller de Paris à Rennes. Avec un Ouigo, on est sur 0,7 kg de CO2 rejeté par client de la SNCF. 84 fois moins que la voiture (59,3 kg de CO2) et 115 fois moins que l'avion (80,7 kg de CO2 par passager).

Si la différence de pollution est donc plus ou moins grande en fonction des trajets ou du nombre de passagers, l'ordre d'idée donné par le patron de la SNCF est donc le bon. Indubitablement, le rail est le plus vert de ces trois modes de transport. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

40% des nouveaux contaminés sont vaccinés en Israël : des failles dans le Pfizer ?

John McAfee, créateur de l'antivirus du même nom, s'est suicidé dans sa prison en Espagne

Disparition de Lucas Tronche, 15 ans, en 2015 : des ossements et un sac retrouvés

"Mon père devrait être en prison" : l’audition de Britney Spears en 5 déclarations chocs

VIDÉO - Les terribles images de l'effondrement d'un immeuble en Floride

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.