France 2030 : le nucléaire, pierre angulaire des prochaines années pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron veut "réinventer le nucléaire"

AVENIR - Emmanuel Macron a annoncé ce mardi un plan d'investissement de 30 milliards d'euros sur cinq ans visant à développer la compétitivité industrielle et les technologies d'avenir en France. Selon le chef d'État, le renforcement du nucléaire doit être le centre de cette nouvelle stratégie.

Le nucléaire, clé des prochaines années ? Emmanuel Macron a présenté mardi, depuis l'Élysée, un plan d'investissement pour les prochaines années : "France 2030". Le nucléaire occupe un rôle essentiel dans cette nouvelle stratégie pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Cette technologie est une "chance" car "elle nous permet d'être le pays en Europe parmi ceux qui émettent le moins de tonnes de CO2 par électricité produite", souligne le président de la République. "Nous sommes prêts à y investir un milliard d'euros d'ici à 2030", affirme le président de la République. 

Toute l'info sur

La flambée des prix de l'énergie

Au fond, deux sujets clés doivent être traités, indique le chef d'État. Il faut, à la fois, veiller à l'amélioration de la sûreté des installations - en baissant les coûts - et à une meilleure gestion des déchets. Pour cela, Emmanuel Macron compte sur le parc nucléaire tricolore déjà existant, mais aussi sur de nouvelles installations. "L'objectif numéro un, c'est de faire émerger en France des réacteurs nucléaires de petite taille innovants et avec une meilleure gestion des déchets", assure-t-il. Ces SMR ("Small Modular Reactors") sont à la fois "plus modernes et plus sûrs". "La sûreté est un point clé dans le débat sur le nucléaire", martèle le pensionnaire de l'Élysée. "C’est absolument clé, car on sait que l’on va continuer d’avoir besoin de cette technologie", ajoute-t-il. 

Lire aussi

Enfin, la réinvention du nucléaire en France doit servir au développement de nouvelles technologies, et notamment de l'hydrogène vert. La France doit envisager la construction de "deux gigafactories ou électrolyseurs" pour devenir "leader" en la matière en 2030, ce qui permettra la "décarbonation de l'industrie". Pour cela, le nucléaire est essentiel puisqu'il "faut de l'électricité pour faire de l'hydrogène", conclut le chef de l'État.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.