Accord de Paris : ce qu'il reste à faire

Accord de Paris : ce qu'il reste à faire

Il y a cinq ans, l'Accord de Paris a été adopté lors de la Cop21. Jamais le monde ne s'était engagé sur de tels objectifs climatiques, mais où en est l'enthousiasme de l'époque ? Quel chemin a déjà été parcouru ? Et que reste-t-il encore à faire ?

Les dérèglements climatiques n'ont jamais été autant au cœur de nos préoccupations. Mais quelles avancées depuis cinq ans ? La première est une prise conscience mondiale portée par les jeunes générations. Les accords de Paris ont fait une dynamique nouvelle et poussé les politiques vers une économie plus verte avec l'émergence des énergies renouvelables. L'objectif est de contenir le réchauffement sous la barre des 2 °C d'ici la fin du siècle. De grandes ambitions pourtant contrariées. "Ce qui est très concret en terme de réchauffement climatique, c'est sa réalité. Les six dernières années ont été les plus chaudes que nous ayons connues depuis 150 ans et 2020 va être une année record", explique Jean Jouzel, climatologue et ancien vice-président du groupe scientifique du GIEC.

Toute l'info sur

Le WE

Alors que reste-t-il à faire ? Les experts sont unanimes. Seul un tiers du chemin a été parcouru pour limiter le réchauffement. Et si rien ne change, ils tablent sur une hausse de 4 °C d'ici 2100. "Pour avoir des chances de rester autour de 2 °C, il faut multiplier par trois les engagements que les pays ont pris en terme de réduction de gaz à effet de serre sur les dix prochaines années", prévient le climatologue. Dans le viseur, les grandes puissances mondiales. Chine, Etats-Unis, Europe et Inde qui sont responsables de plus de la moitié d'émissions de gaz à effet de serre. Pour inverser la tendance, elles se sont récemment engagées à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Quels sont les leviers pour agir plus efficacement ? Les énergies fossiles comme le pétrole et le charbon doivent être abandonnées. Un changement de système qui passe aussi par une agriculture plus raisonnée et une limitation drastique de la déforestation. Des pays développés comme la France ont déjà amorcé cette transition. Pour Véronique Andrieux, directrice générale de WWF France, "la France doit agir sur la décarbonation des transports, c'est-à-dire sortir de la voiture individuelle, diesel ou essence, et aller vers les transports en commun, une autre manière d'agir. Aujourd'hui, on a 7 millions de passeports énergétiques en France. Il faut absolument mieux isoler les logements et les bâtiments". Depuis septembre, le plan de relance de 30 milliards d'euros a justement pour ambition d'accélérer la transformation de notre économie.

le dernier épisode d'Impact Positif dans lequel Pablo Servigne nous parle son livre "Aux origines de la catastrophe, pourquoi en sommes-nous arrivés là ?"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

-Sur APPLE PODCAST 

-Sur DEEZER 

-Sur SPOTIFY 

Cinq ans après la sortie de son livre « Comment tout peut s’effondrer », Pablo Servigne se justifie encore : « L’objectif n’a jamais été de faire peur à tout le monde ou de prouver que tout est foutu, bien au contraire », écrit-il dans son dernier opus, publié aux Liens qui Libèrent avec la revue Imagine Demain Le Monde. Il a également répondu aux reproches qui lui avaient été faits, dont celui de ne pas parler des causes des effondrements. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 16 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Pourquoi Cédric Jubillar a-t-il été placé en garde à vue ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.