VIDÉO - Australie : Sydney s'attend à ses pires inondations depuis des décennies

INTEMPÉRIES - La ville de Sydney se préparait dimanche à affronter les pires inondations depuis des décennies suite à des pluies record, qui ont fait déborder un barrage et entraîné des évacuations de masse. Des évacuations ont déjà du être effectuées pour mettre des habitants à l'abri.

INTEMPÉRIES - La ville de Sydney se préparait dimanche à affronter les pires inondations depuis des décennies suite à des pluies record, qui ont fait déborder un barrage et entraîné des évacuations de masse. Des évacuations ont déjà du être effectuées pour mettre des habitants à l'abri.

"Si vous restez dans la zone après 16h30, vous risquez d'être piégé sans électricité, sans eau et sans autres services essentiels et il pourrait être trop dangereux de vous secourir". Les services d'urgence de Sydney sont inquiets : les eaux de crue pourraient atteindre 7,96 mètres, et la route permettant l'évacuation des sinistrés pourrait être coupée. Les habitants des zones basses de certaines parties de la ville doivent de se mettre à l'abri en raison d'une situation pouvant "menacer leur vie" dans l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Le barrage de Warragamba, qui fournit une grande partie de l'eau potable de Sydney, a débordé samedi après-midi, et des crues d'un niveau plus observé depuis 1961 sont attendues dans la rivière Hawkesbury en aval, selon les autorités. "C'est l'une des plus importantes inondations que nous risquons de voir depuis très longtemps", a souligné un responsable du Bureau des services météorologiques, Justin Robinson, cité par l'AFP.

De nombreuses évacuations ont déjà eu lieu suite à la montée des eaux et quelque 4.000 personnes supplémentaires pourraient être appelées à quitter leurs logements dans les prochains jours. 

Ceux qui se trouvent dans les zones inondables "doivent partir immédiatement", a insisté le commissaire adjoint aux services d'urgence de l'Etat, Dean Storey. De nombreux évacués ont commencé à se rassembler samedi dans des centres au nord de la ville alors des pluies torrentielles s'abattaient sur la région.

La Première ministre de l'Etat Gladys Berejiklian s'est alarmée d'un "événement qui n'arrive qu'une fois par siècle" et a été qualifié de désastre national.  Le mauvais temps devrait à nouveau s'intensifier lundi au Nord de Sydney avant de s'améliorer plus tard dans la semaine, selon les services météo.

Les conditions "vont encore être dangereuses", a estimé l'experte climatologue Agata Imielska, prédisant encore des pluies record dans les jours prochains.

Les services d'urgence ont reçu plus de 7.000 appels à l'aide et ont mené 650 opérations de sauvetage depuis jeudi. Ils ont dû faire appel à des renforts venus d'autes Etats.

L'Australie doit démarrer lundi la première grande phase de sa campagne de vaccination anti-Covid pour le public. Les inondations pourraient créer des retards dans la région de Sydney.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

EN DIRECT - Covid-19 : Castex envisage "des mesures supplémentaires" face à la situation au Brésil

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

Covid-19 : la pandémie à un point "critique", alerte l'OMS

Lire et commenter