Californie : au cœur de l’incendie géant

Californie : au cœur de l’incendie géant

C'est le 2ème plus grand incendie de l'histoire de la Californie. Plus de 5 000 pompiers sont mobilisés pour tenter de maîtriser ce feu, qui a déjà détruit près de 2 000 km². Un travail titanesque dont ils ne voient toujours pas le bout.

Les pompiers luttent depuis plus d'un mois et chaque soir, c'est le même cauchemar. Quand le vent se lève, le feu progresse à vue d'œil. Ils sont épuisés. “Les forêts sont si denses que quand le feu s'y engouffre, on n'arrive plus à le devancer. On doit reculer et on n'a jamais assez d'eau pour arriver à le stopper “, décrit Dan Kearns, pompier volontaire. Citerne après citerne, leur progression est lente, le terrain escarpé et les départs de feu partout. “On essaie de maintenir le feu de ce côté de la route et de l'empêcher de la franchir pour que l'autre côté reste une zone intacte et maintenir les flammes de ce côté “, explique un autre pompier.

Toute l'info sur

Le 20h

C'est le 2ème plus grand incendie de l'histoire de la Californie. Il a déjà englouti 200 000 hectares de forêts. Derrière lui, une terre nue, lunaire et des quartiers entiers calcinés. Ce matin, les flammes ne sont plus aussi hautes que mardi soir, mais elles sont toujours là. Ce qui fait que ce feu dure et dure, c'est qu’à cause des conditions climatiques (la chaleur, la sécheresse et le vent), il peut repartir à tout moment. Une angoisse permanente pour les habitants de Taylorsville. “Le feu est monté de ce côté de la montagne juste derrière ma maison. C'est au bout d'un chemin, mais c'est effrayant parce qu'on ne peut pas l'anticiper”. “Ce feu est un monstre, il change tout le temps de direction”.

L’atmosphère est suffocante, irrespirable. Pourtant, ils sont une trentaine à vouloir rester malgré l'ordre d'évacuer. “C'est notre droit d'essayer de protéger notre maison du mieux qu'on peut”. Ils survivent avec des générateurs, des dons d'essence et de nourriture. La caserne des pompiers s'est transformée en épicerie gratuite. “Tout le monde est épuisé parce qu'on se bat depuis quatre semaines et on perd encore des maisons. Ça nous fend le cœur à nous qui sommes une communauté soudée”. Et cela risque de durer. L'incendie n'est maîtrisé qu'à seulement 25% selon les autorités. Il pourrait durer jusqu'à la fin du mois d'août.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.