Climat : alerte rouge pour la planète

Climat : alerte rouge pour la planète

Les températures augmentent plus vite que prévu. Les experts de l'ONU tirent la sonnette d'alarme au moment où les incendies et les inondations se multiplient. En France, la Mer de Glace est en train de disparaître.

C'est le premier enseignement de ce rapport, les températures devraient augmenter de 1,5 °C d'ici 2030. C'est 10 ans plus tôt que ce qui était prévu. Les conséquences du réchauffement climatique sont déjà visibles : des flammes immenses ravageant la Californie, la sécheresse et la famine qui frappent Madagascar ou des pluies torrentielles submergeant des villes entières en Allemagne. Partout, le climat s'emballe !

Toute l'info sur

Le 20h

Et c'est l'homme qui en est la cause, c'est le deuxième enseignement de ce rapport. Les scientifiques sont catégoriques. L'activité humaine est responsable des dérèglements climatiques. Au rythme actuel, si rien ne change, le monde se dirige vers 5 °C de plus d'ici la fin du siècle au lieu des 3 prévus.

Seule solution pour limiter les dégâts, réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre. Selon les experts, il n'est pas trop tard même si certains changements sont déjà irréversibles, comme la fonte des glaces ou la montée des océans qui pourraient atteindre 2 m d'ici 2300, soit deux fois plus que ce qui est estimé en 2019.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.