La première coupe de France des potagers lancée dans les écoles

La première coupe de France des potagers lancée dans les écoles

IMPACT POSITIF - Un concours inédit s’ouvre aujourd’hui dans les écoles. Une coupe de France récompensera les meilleurs potagers des établissements scolaires. Focus sur cette initiative.

Excellents outils pédagogiques, les potagers fleurissent dans les écoles. Et une nouvelle graine vient alimenter le mouvement : désormais, une "Coupe de France du potager" encouragera la création et l’entretien de ces espaces au sein des établissements scolaires et des associations ou structures de jeunesse. 

Ce concours gratuit, dont les inscriptions s'ouvrent ce mercredi jusqu'au 15 mars, est ouvert à tous les établissements scolaires de France possédant un potager ou ayant la volonté d’en créer un, le plus naturel possible. Il se clôturera en juin.

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Un jury composé d’experts, ingénieurs agronomes, nutritionnistes, agriculteurs mais aussi maraîchers décernera alors neuf prix aux gagnants selon les différentes catégories et thèmes : le plus beau potager, le plus productif, celui qui le fait le plus la part belle à la biodiversité, qui fait le mieux preuve d’adaptation aux impacts du changement climatique... À la clé, des récompenses variées, notamment des équipements comme un hôtel à insectes, des passages médias ou un séjour à la ferme Landestini, l'association de Haute-Loire à l'origine du projet, fondée par la présentatrice de Thalassa Fanny Agostini et son compagnon Henri Landes. 

Lire aussi

L'école de Nice dans laquelle se rendent les équipes de TF1 dans le reportage en tête de cet article s'est ainsi inscrite au concours, à l'initiative d'un jeune professeur, Romain. Lors qu'il est arrivé dans l'établissement il y a 5 ans, la cour était un peu trop goudronnée à son goût : "Je me suis rendu compte que dans ce quartier, les élèves avaient peu de possibilités de se rendre à la campagne, de découvrir la nature à l’état pur, donc je me suis dit que j'allais créer un potager pour qu’ils puissent cultiver à l’école."

En plus du potager, une citerne qui récupère l’eau de pluie a été installée. Les restes de la cantine sont eux aussi valorisés et transformés en terreau dans un composteur. Dans cette école, on note aussi la présence de Galina et Galinette, deux poules qui se nourrissent des restes pour éviter le gaspillage et qui offrent de bons œufs pour faire des ateliers cuisine au sein de l’établissement. Souhaitons bonne chance à ses élèves pour remporter la coupe cette année.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Lire et commenter