Une enquête ouverte après l'abattage d'un sanglier domestique par des chasseurs

Une enquête ouverte après l'abattage d'un sanglier domestique par des chasseurs

ANIMAUX - Des images révélées par le journaliste Hugo Clément montrent des chasseurs abattre un sanglier domestiqué. Le ministère de la Transition Écologique a annoncé ouvrir une enquête.

Hercule. C'est le nom qui avait été donné à ce sanglier domestique, tué à bout portant par un chasseur en décembre 2019, à Liverdy-en-Brie, Seine-et-Marne. Les images de sa mort, diffusées mercredi 24 février sur France 5, dans le documentaire "Des animaux braconnés dans un parc privé", n'ont pas manqué de faire réagir. On y rencontre notamment son maître, Alain Martin, qui raconte que l'animal était sorti de son enclos. Des chasseurs l'ont alors "fait sortir du parc" avant de l'abattre, explique-t-il.

Des images choquantes qui ont poussé la secrétaire d'État à la Biodiversité Bérangère Abba à demander l'ouverture d'une enquête à l'Office français de la biodiversité (OFB).

Lire aussi

De son côté, le maître du sanglier avait déjà déposé une plainte, transmise au parquet, qui doit désormais décider de poursuivre le tireur ou de classer l'affaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Covid-19 : les réanimations à nouveau en hausse, avec 5769 patients en soins critiques

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Lire et commenter