Dauphins échoués sur les plages : comment l'empêcher ?

Dauphins échoués sur les plages : comment l'empêcher ?

De plus en plus de dauphins s'échouent sur les côtes Atlantiques. Une espèce protégée en France. Les professionnels de la mer sont en train de chercher des solutions. Reportage dans le Morbihan.

Ils émerveillent les plaisanciers, et parfois, ils naviguent à leurs côtés. Les dauphins sont nombreux dans le golfe de Gascogne, mais malheureusement, ils le sont aussi sur les côtes françaises, sur le sable ou aux pieds des falaises. En cinq ans sur le littoral français, les échouages de cétacés ont triplé et pourraient atteindre le chiffre de 2 000 cette année. Un titre record, mais ce nombre est la face visible de l'iceberg, car les scientifiques estiment que pour un dauphin échoué, sept autres sont emportés au large ou coulent au fond de l'océan. En tout, près de 10 000 cétacés seraient morts cette année.

Toute l'info sur

Le WE

Outre les morts naturels, les autopsies ont aussi mis en lumière une autre cause de mortalité, l'activité humaine. Des dauphins pris dans des engins de pêche, une prise accidentelle pour les pêcheurs, un massacre pour Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France.

De leur côté, les pêcheurs font le maximum pour éviter les captures accidentelles, se défend Olivier Le Nezet, président du comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne. Car la profession travaille sur des solutions avec des scientifiques. Depuis 10 ans, Éric Guygniec, responsable de l'armement Apak, équipe ses navires de pêche de Pinger. Des dispositifs à ultrasons qui font fuir les dauphins. Pour cet armateur, leur efficacité n'a cessé d'évoluer chaque année.

En parallèle de Pinger, les chercheurs de l'Ifremer testent de nouvelles technologies pour réduire les prises accidentelles des pêcheurs, grâce à ce câble vert, l'animal peut enfin détecter le filet de pêche qu'ils ne voyaient pas auparavant. Dernière piste envisagée, de nombreux scientifiques ont recommandé de fermer la pêche dans le golfe de Gascogne pendant quelques semaines cet hiver. Mais la ministre de la Mer a refusé cette fermeture. Son ministère prendra des engagements en 2021 pour réduire les captures accidentelles de cétacés.

Écoutez le dernier épisode d'Impact Positif dans lequel Pablo Servigne nous parle son livre "Aux origines de la catastrophe, pourquoi en sommes-nous arrivés là ?"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

-Sur APPLE PODCAST 

-Sur DEEZER 

-Sur SPOTIFY

Cinq ans après la sortie de son livre « Comment tout peut s’effondrer », Pablo Servigne se justifie encore : « L’objectif n’a jamais été de faire peur à tout le monde ou de prouver que tout est foutu, bien au contraire », écrit-il dans son dernier opus, publié aux Liens qui Libèrent avec la revue Imagine Demain Le Monde. Il a également répondu aux reproches qui lui avaient été faits, dont celui de ne pas parler des causes des effondrements.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter