Découvrez, en 3D, le "satellite éboueur" qui fera bientôt le ménage autour de la Terre

Découvrez, en 3D, le "satellite éboueur" qui fera bientôt le ménage autour de la Terre

DÉBRIS SPATIAUX - L'espace commence à ressembler à une grande décharge. Face à l'ampleur du problème, il devient nécessaire de faire le ménage. Une première mission de nettoyage décollera en 2025.

Le défi est énorme. Le premier camion poubelle de l'espace sera envoyé d'ici quatre ans à 720 km au-dessus de nos têtes. Sa mission consiste à attraper un bout de fusée de 112 kilos qui dérive depuis sept ans. Il faudra qu'il parvienne à synchroniser deux objets qui se déplacent chacun à 28.000 km/h. 

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Il faudra donc aligner leurs trajectoires pour que l'éboueur du ciel puisse saisir le morceau de fusée avec ses quatre bras articulés. Le débris sera ensuite ramené vers la Terre pour être désintégré dans l'atmosphère.

Une collision dans l'espace peut être dramatique

L'Agence spatiale européenne finance ce projet suisse à hauteur de 90 millions d'euros. Pourquoi un tel investissement ? Il faut savoir que 900.000 débris de plus d'un centimètre tournent aujourd'hui autour de notre planète. Il y en a de plus en plus et ils sont dangereux. En 2020, la Station spatiale internationale a dû par exemple réaliser une manœuvre d'urgence pour esquiver un morceau de fusée japonaise qui dérive depuis 2018. 

Lire aussi

Une collision dans l'espace peut en effet  être dramatique. Un débris de seulement 10 grammes qui percute un autre objet dégage une énergie supérieure à celle d'une voiture qui percute un mur à 100 km/h. Un débris spatial qui heurterait un satellite par exemple peut créer des milliers d'autres débris qui peuvent percuter à leur tour d'autres satellites. Bref, une cascade d'accidents.  

Découvrez notre podcast "Impact Positif"

Sur APPLE

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Bienvenue dans le podcast "Impact positif", dédié à celles et ceux qui veulent changer la société et le monde. Devant l'urgence climatique, la crise démocratique, une société aux inégalités croissantes, certains ont décidé de ne pas rester les bras croisés, ils ont un coup d'avance, l'audace de croire qu'ils peuvent apporter leur pierre à l'édifice. Ils sont ce que l'on appelle des Changemakers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccin Johnson & Johnson : la HAS espère donner un avis "à la fin de la semaine"

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : les centres de vaccination vont-ils ouvrir tous les week-ends ?

Lire et commenter