États-Unis : les bisons menacent l'équilibre naturel du Grand Canyon

États-Unis : les bisons menacent l'équilibre naturel du Grand Canyon

NATURE - La chasse au mythique bison américain est ouverte aux États-Unis, dans le Grand Canyon. Un appel a été lancé pour faire venir douze volontaires. Le but est de réguler cette population dont le développement menace aujourd'hui l'équilibre naturel du parc.

Les bisons sont de retour et ils s'aventurent même sur la route comme pour barrer l'entrée du parc aux touristes. Dans le Grand Canyon, il a suffi d'un an de pandémie et deux fois moins de visiteurs pour que la nature sauvage reprenne ses droits. "C'est incroyable, ce sont des animaux tellement massifs, c'est impressionnant de les rencontrer en personne", s'exprime un homme.

Toute l'info sur

Le 20h

Du jamais dans le parc national, près de 500 bisons qui se laissent approcher, à la fois captivant et effrayant. "Ils sont gros et majestueux, mais ils sont aussi puissants. Ce sont vraiment des animaux à part", déclare une jeune femme. "Ils ont une très longue histoire avec les États-Unis et les Indiens, ils sont toujours là. Donc, c'est super", ajoute une autre.

Le premier admirateur de bison sur les lieux, c'est Adam Shallau, l'un des photographes officiels du Grand Canyon. Photo après photo, il cherche le meilleur profil de ces bêtes aux allures préhistoriques, emblème de l'ouest américain. "J'adore le Grand Canyon. C'est probablement mon endroit préféré sur terre, c'est mon atelier d'artiste. Et pouvoir voir des bisons ici, c'est une expérience incroyable", confie Adam.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.