Hôpital démantelé : recyclage à tous les étages

Hôpital démantelé : recyclage à tous les étages

On ne compte plus les initiatives qui favorisent le recyclage. Donner une deuxième vie à ce qui peut resservir. Voici l'exemple d'un ancien hôpital militaire dont certains éléments finiront dans le salon d'habitants.

Au paradis de la récupération, on peut y trouver des montagnes de radiateurs, des centaines de luminaires, ou encore de la laine de verre et des toilettes. Ces objets sont beaucoup moins chers, et pour cause, les meubles et les matériaux sont prélevés à quelques mètres sur un chantier. Dix-huit personnes travaillent dans ce lieu pour une déconstruction sélective. Marc par exemple vient de se procurer une armoire à 20 euros, qui serait entre 200 et 250 euros dans le commerce.

Toute l'info sur

Le WE

À La Tronche en Isère, l'ancien centre de recherche des armées est voué à disparaître. Les bâtiments sont démolis pour laisser place à un nouveau quartier. Grâce à la réutilisation, l'association espère valoriser 15 % à 20 % des 900 tonnes de matériaux considérés comme des déchets.

Au lieu de les enfouir, les incinérer ou les transformer, chaque élément trié est vendu dans une boutique, ce qui est une aubaine pour les bricoleurs. À l'origine du projet, la métropole de Grenoble veut systématiser le réemploi sur les chantiers publics à l'avenir. Depuis un mois, 16 tonnes de matériaux ont été achetés par des clients dans une boutique éphémère.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La catastrophe se poursuit en Inde, près de 4000 décès et 412.000 contaminations au Covid-19 en 24 heures

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.