Le recyclage du verre est-il vraiment écologique ?

Le recyclage du verre est-il vraiment écologique ?

DEUXIÈME VIE - De la poubelle au four de l'usine, quel est le parcours complet d'une bouteille recyclée ? Et ces opérations sont-elles vraiment écologiques ?

Chaque Français jette en moyenne 30 kilos de verre par an. Que devient-il une fois mis dans la poubelle appropriée ? D'abord collecté dans chaque ville, il est ensuite acheminé dans un centre de traitement. Une bouteille parcourt ainsi en moyenne 260 kilomètres avant d’être recyclée. En Rhône-Alpes, par exemple, c’est une usine près de Saint-Étienne qui traite non seulement le verre de toute la région mais aussi celui de la Bretagne et de la Normandie. "Sur un tas comme celui-ci, vous avez à peu près 600 à 700 tonnes de verre", montre Pierre-Yves Vial, président de l'entreprise spécialisée dans le traitement du verre Solover, dans le reportage en tête de cet article. "Ça correspond à peu près à deux trois ans de production pour nous", ajoute-t-il.

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Les morceaux de verre sont alors triés par taille et débarrassés des impuretés qu’ils contiennent. Puis les indésirables tels la porcelaine, les bouteilles et sacs en plastique sont retirés à la main. Pour poursuivre le triage, l’usine de Saint-Étienne a investi dans une machine de tri optique. Elle a été la première en Europe à la développer. Grâce à des rayons infrarouges, elle permet d'effectuer un tri par couleur et d’extraire le verre blanc. Seul problème, il est encore difficile de recycler les petits morceaux. "On arrive à trier des tailles de verre d’à peu près six ou sept millimètres. Demain on arrivera à descendre jusqu’à un deux millimètres", poursuit le patron de Solover.

"À chaque fois, c'est une renaissance"

Le verre trié puis broyé devient du calcin. Cette poudre est ensuite acheminée dans une verrerie pour redevenir une bouteille. Elle parcourt à nouveau quinze kilomètres. Le verre est alors refondu. "Le camion a déchargé environ 30 tonnes. Ensuite, ça va être pesé, ça va rentrer dans une forme de recette et ça va rentrer dans le four", explique Amel Messaoudi, responsable de la composition à O-I Manufacturing, spécialiste des emballages en verre dédiés à l'alimentaire. À l’intérieur du four, qui tourne à 1600 degrés 24h/24 et 7j/7, la pâte de verre reprend vie. 

24 heures après l’étape du four, le verre fondu redevient une bouteille. "A chaque fois, c’est une renaissance et donc avec un produit, qui est un produit de recyclage, on en fait une matière noble et une matière première", explique Bruno Delhorbe, le directeur d'une usine O-I. Le verre peut être aussi recyclé en laine de verre, excellent isolant thermique

Un recyclage vraiment écologique ?

Avec des fours qui fonctionnent à plein régime et des kilomètres parcourus faramineux, on peut se demander si recycler le verre est vraiment écologique ?"Cela consomme de l’énergie mais quand on utilise du verre de recyclage, bien évidemment, beaucoup moins que quand on utilise des matières nobles", répond Bruno Delhorbe.

Lire aussi

"Autre avantage : on ne va pas puiser dans la ressource naturelle, on ne va pas chercher du sable, on ne va pas chercher du calcaire", souligne encore le directeur de l'usine. Le verre recyclé cumule donc de nombreuses qualités. Pour aller encore plus loin en matière d'écologie, il peut aussi être intéressant de privilégier le réutilisable plutôt que le jetable en multipliant les systèmes de consignes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Euro : "Tellement fier", Karim Benzema partage sa joie de retrouver les Bleus

EN DIRECT - Gaza : la France appelle Israël à "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide"

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle forte baisse du nombre de patients hospitalisés en réanimation

Espagne : arrivée record de 8000 migrants en une journée à Ceuta, 4000 renvoyés au Maroc

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.