Les crabes bleus : le cauchemar des pêcheurs

Les crabes bleus : le cauchemar des pêcheurs

Connaissez-vous le crabe bleu ? C'est une espèce qui vient d'Amérique et qui prolifère dans certaines zones en France en dévorant tout ce qui tombe entre ses pinces. A l'étang de Canet-Saint-Nazaire, les pêcheurs ne prennent plus aucune anguille.

Jean-Claude Pons, un pêcheur d'anguilles à l'étang de Canet-Saint-Nazaire, en a vu un pour la première fois, il y a moins de cinq ans : un crabe aux pinces bleues. Et désormais dans ses filets, il n'y a plus qu'eux. Ce seraient des bateaux venus d'Amérique qui auraient transporté ces larves jusqu'en Méditerranée. Dans ce laboratoire, le portrait du crabe bleu fait peur. Il résiste au chaud et au froid. Il n'a qu'un seul prédateur, le poulpe, bien trop rare, et s'attaque à tout.

Toute l'info sur

Le 20h

Pêcher le crabe, pour l'éradiquer de l'étang. Depuis mars, ils font ça du lundi au dimanche, jusqu'à 2 000 crabes par jour au prix de leurs filets. Lilian Martinez, un autre pêcheur d'anguilles à l'étang de Canet-Saint-Nazaire, a investi 15 000 euros pour pêcher l'anguille. Cette année, c'est perdu.

Aux États-Unis, les crabes bleus se mangent. Ici, les pêcheurs en vendent à peine 100 kilos par semaine, à deux euros le kilo. Leurs espoirs, des débouchés et des subventions pour continuer à lutter contre les crabes bleus et éviter qu'ils se propagent davantage aux autres lagunes du littoral.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.