Masques : une filière de recyclage spécifique est-elle possible ?

Masques : une filière de recyclage spécifique est-elle possible ?

Chaque jour, nous utilisons entre 200 000 et 400 000 tonnes masques. Autant de matières à recycler. Sauf, qu'il n'existe aucune filière spécifique qui le fait.

Sachant qu'un masque pèse trois grammes et que nous sommes censés en porter deux par jour. Combien de tonnes de masques sont utilisés quotidiennement dans l'Hexagone ? C'est deux fois plus lourd que la statue de la liberté, soit jusqu'à 400 tonnes qui tous finiront à la poubelle. Pourquois ne sont-ils pas recyclés ?

Toute l'info sur

Le WE

François Driol, vice-président de Saint-Étienne Métropole en charge de la gestion et du traitement des déchets explique que c'est compliqué et ça coûte très cher. Notamment à cause de la composition des masques qui est constituée de trois éléments : une barre métallique, un élastique en caoutchouc et du polypropylène, un dérivé du plastique. Autant de matière qu'il faut isoler l'une de l'autre. Il a d'ailleurs ajouté que cela prendrait beaucoup de temps, environ un à deux ans.

À défaut d'une filière nationale, certaines initiatives locales se mettent en place. C'est le cas de l'entreprise Plaxtil, qui récolte 400 000 masques chaque semaine. Une fois la barre métallique retirée, ils sont triés, broyés et désinfectés. Les masques vont devenir des petites billes de matières. L'usine va ensuite produire des fournitures scolaires avec celles-ci. La suite dans le reportage ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 21 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Pourquoi Cédric Jubillar a-t-il été placé en garde à vue ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.